Home » BIM et Architecture » Energy management plan : qu’est-ce que c’est et comment l’élaborer ?

Energy management plan : qu'est-ce que c'est et comment l'élaborer ?

Energy management plan : qu’est-ce que c’est et comment l’élaborer ?

Un energy management plan (plan de gestion de l’énergie) analyse et planifie les activités pour atteindre des objectifs énergétiques spécifiques. Voici comment le créer


Si vous êtes un professionnel du monde de l’énergie et de la durabilité environnementale, vous vous êtes sûrement demandé quels outils il est utile de connaître et d’utiliser pour optimiser votre travail dans ce secteur fascinant et complexe. Dans cet article, nous verrons comment le plan de gestion de l’énergie est l’un des principaux outils pour atteindre les objectifs de durabilité et d’économie d’énergie.

En plus de savoir comment rédiger un energy management plan, vous devez également savoir que pour soutenir cette tâche complexe, il existe des logiciels de gestion de l’ énergie spécifiques qui peuvent faciliter votre travail et le rendre plus efficace.

Qu’est-ce qu’un plan de gestion de l’énergie ?

Un plan de gestion de l’énergie, souvent désigné de manière plus internationale par la mention anglo-saxonne « energy management plan », est un programme dans lequel sont planifiées les activités pour la gestion des aspects énergétiques d’un bien.

Comme dans toutes les phases liées au monde de la construction, également dans le secteur de l’énergie, la réalisation d’un plan contenant des informations utiles, y compris le type d’activité, la programmation, la fréquence, d’autres échéances et notes, est un moyen stratégique pour :

  • optimiser la consommation d’énergie ;
  • réduire la consommation ;
  • améliorer la performance des équipements et des installations ;
  • améliorer le confort et la sécurité du personnel et des utilisateurs en général ;
  • améliorer l’efficacité énergétique ;
  • réduire l’impact environnemental ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre ;
  • maximiser les ressources fiscales ;
  • respecter les exigences normatives.

Qu’est-ce qu’un energy management plan ?

Nous avons dit qu’un plan de gestion de l’énergie consiste à planifier les activités liées précisément aux questions énergétiques, y compris l’efficacité et la consommation, d’un bien. Pour clarifier encore plus les idées, voyons un exemple de plan de gestion de l’énergie.

En fonction du type d’actif, le plan de gestion de l’énergie sera certainement plus ou moins complexe et articulé, mais n’oubliez pas que l’objectif est toujours d’analyser la situation énergétique actuelle et d’évaluer les améliorations qui peuvent être mises en œuvre en vue de réaliser des économies et d’assurer la durabilité. En fixant donc cela comme objectif ultime du plan de gestion de l’énergie, les sections à inclure seront :

  1. introduction et contexte : dans cette section, nous réalisons une analyse générale du bien et de son contexte énergétique ;
  2. équipes de travail et parties prenantes : ce paragraphe identifie les professionnels de l’équipe spécialisés dans le secteur de l’énergie (gestionnaires de l’énergie) et le reste des personnes impliquées ;
  3. état actuel : cette section du plan sera consacrée à l’analyse des solutions énergétiques actuellement utilisées, de leur consommation et de leur efficacité. Il comprendra des sous-sections telles que :
    • besoins des parties prenantes ;
    • situation énergétique actuelle (consommation, coûts, émissions, etc.) ;
    • exemples de gestion actuelle de l’énergie.
  4. plan de mise en œuvre : celui-ci sera, avec le suivant, parmi les sections les plus volumineuses et pourra inclure :
    • objectifs ;
    • domaines d’intervention et politique énergétique (stratégies, ressources, formation du personnel, projets énergétiques, ressources économiques dédiées à l’efficacité énergétique, fournitures, etc.).
  5. plan d’exécution : ce paragraphe analyse toutes les actions énergétiques qui seront entreprises pour améliorer l’efficacité énergétique du bien, réduire la consommation et les émissions. Vous pouvez entrer ces informations sous forme de tableau afin de les rendre aussi visuelles que possible. Des informations seront fournies sur :
    • le type d’activité ;
    • l’objectif qui y est lié ;
    • l’action à mener ;
    • le coût ;
    • la date ;
    • d’autres informations éventuelles (fréquence, équipement, personnel responsable, etc.).
  6. évaluation finale : cette dernière section sert à suivre les progrès réalisés afin d’évaluer si les solutions énergétiques proposées se rapprochent de leurs objectifs.
Exemple de plan de gestion de l'énergie

Exemple de plan de gestion de l’énergie

Comment mettre en place un plan de gestion de l’énergie ?

Nous avons vu à quel point il est important de se référer à un plan de gestion de l’énergie, voyons maintenant comment le rédiger ou le mettre à jour en 7 étapes simples :

  1. évaluation de la performance énergétique actuelle: pour identifier les possibilités d’économies d’énergie et les possibilités d’utilisation efficace de ses ressources, il est tout d’abord nécessaire de connaître en détail la situation dans laquelle nous nous trouvons. Cette analyse préventive permet d’identifier les points faibles et d’y remédier grâce à des solutions économes en énergie qui permettent également de réaliser des économies de consommation. Les étapes pour une évaluation minutieuse comprennent :
    • collecte et analyse de données ;
    • définition d’indicateurs clés de performance pour évaluer les progrès ou les détériorations actuels et futurs ;
    • analyse comparative avec la consommation et les performances énergétiques de biens similaires ;
    • analyse des propositions énergétiques les plus récentes ;
    • évaluations techniques des installations et des équipements.
  2. définition d’objectifs énergétiques : il est important que la durabilité et l’efficacité énergétique soient des objectifs clairs et bien définis pour toute l’équipe. À ce stade, il est donc utile d’établir une sorte de politique énergétique dans laquelle ils s’établissent et soulignent :
    • la philosophie qui guide la gestion énergétique du bien ;
    • les objectifs à atteindre ;
    • les rôles et responsabilités de chaque membre de l’équipe.
  3. réunion d’une équipe de professionnels de l’énergie : cette phase prévoit la « création » d’une équipe de travail composée de professionnels expérimentés du secteur de l’énergie capables de coopérer pour atteindre les objectifs identifiés lors de l’étape précédente ;
  4. identification des technologies énergétiques et des meilleures pratiques : à ce stade, nous avons déjà identifié les objectifs énergétiques que nous voulons atteindre et regroupé les professionnels qui nous aideront à le faire. Dans cette quatrième étape, l’équipe d’experts en énergie se chargera d’identifier les meilleures stratégies et technologies énergétiques à adopter pour atteindre les objectifs fixés ;
  5. élaboration d’un plan d’action : à ce stade, nous disposons de tous les éléments nécessaires à l’élaboration d’un plan d’action énergétique. Cela signifie qu’en connaissant les objectifs de gestion de l’ énergie et en connaissant les meilleures solutions pour les atteindre, nous pouvons élaborer un plan d’action qui spécifie des informations telles que :
    • type d’activité ;
    • programmation de chaque activité ;
    • fréquence à laquelle il est préférable de répéter chaque activité ;
    • instrumentation et les équipements nécessaires ;
    • indications opérationnelles pour la réalisation des activités ;
    • définition des rôles et les responsabilités ;
    • toute autre information utile.
  6. exécution du plan énergétique : pour être sûr d’être en mesure d’exécuter le plan d’action qui vient d’être rédigé, il est utile de suivre ces petits conseils :
    • assurer une communication claire et transparente à tous les niveaux ;
    • assurer que chaque membre de l’équipe connaît clairement son rôle et ses responsabilités ;
    • mettre à jour la formation de l’équipe de travail ;
    • suivre régulièrement les progrès.
  7. évaluation des progrès réalisés sur la base des objectifs énergétiques fixés : la dernière phase du plan de gestion de l’énergie prévoit l’évaluation des résultats obtenus grâce au plan d’action. À ce stade, on vérifie que les activités entreprises et les solutions mises en œuvre ont bien donné les résultats escomptés. Si les objectifs n’ont pas été atteints ou ne l’ont été que partiellement, il est nécessaire de comprendre ce qui n’a pas fonctionné afin de pouvoir les corriger dans le plan d’action suivant. Si, au contraire, les objectifs ont été atteints, il est tout aussi utile et stimulant de communiquer les résultats obtenus.

Comment pouvez-vous comprendre gérer les aspects énergétiques d’un bien n’est pas facile, surtout à une époque où les besoins environnementaux sont au centre des responsabilités des concepteurs et des gestionnaires de bâtiments. Heureusement, pour soutenir les professionnels, il existe des logiciels spécifiques de gestion de l’ énergie qui aident à contrôler et à améliorer la consommation d’énergie. Il ne vous reste plus qu’à demander une présentation gratuite et à l’essayer !

 

usbim-maint
usbim-maint