Home » BIM et Calcul Structurel » BIM et Jumeau numérique : différences et utilisations dans le secteur AECO

BIM et Jumeau numérique : différences et utilisations dans le secteur AECO

BIM et Jumeau numérique : différences et utilisations dans le secteur AECO

Le BIM et le jumeau numérique sont tous deux la version numérique d’un bien mais utilisés dans des phases différentes. Découvrons-en les 5 utilisations dans le secteur AECO


Vous avez probablement déjà entendu parler de Jumeau numérique et encore plus de Building Information Modeling (BIM). Nous savons que les deux sont la version informative numérique d’un bien, mais alors quelle est la différence entre un modèle BIM et un jumeau numérique ?

Découvrons-le ensemble dans cet article, en analysant non seulement les différences entre les deux modèles, mais aussi leurs cinq principales utilisations dans le secteur AECO et comment leurs intégration à travers des logiciels de BIM mangement system, donne des avantages importants à tous les professionnels impliqués.

Qu’est-ce que le Building Information Modeling ?

Le Building Information Modeling (BIM), indiqué par l’acronyme BIM, est une méthodologie de conception basée sur le modèle 3D de l’ouvrage intégré par le paquet d’information de l’ouvrage lui-même qui comprend ses données physiques, de performance et fonctionnelles.

Dans le secteur AECO, donc, appliquer la méthodologie BIM signifie adopter une approche holistique à la création et à la gestion d’un modèle 3D qui contient toutes les informations relatives à la construction. Le modèle produit par la mise en œuvre de ce processus contiendra des informations relatives à toutes les disciplines – structure, architecture et Fluides – et permettra ainsi une coordination et une collaboration plus faciles entre les professionnels impliqués dans le flux de travail de conception.

Le modèle BIM obtenu est continuellement actualisable, est utile pour la production de documentation et est utilisé à chaque étape du cycle de vie du bien, de la planification jusqu’au démantèlement et réutilisation de l’ouvrage. Disposer d’un modèle numérique d’information représente un énorme avantage dans le monde de la construction, grâce au modèle BIM, il est possible par exemple de réaliser : 

  • la détection des conflits ;
  • l’analyse des délais et des coûts ;
  • des plans de maintenance ;
  • des analyses structurelles et énergétiques ;
  • des simulations de chantier.

Tout cela se traduit par des économies en termes de temps et de coûts, à la fois dans la phase de conception et dans la phase de construction et O&M.

Building Information Modeling (BIM)

Building Information Modeling (BIM)

Qu’est-ce que le jumeau numérique ?

Le Digital Twin, littéralement « jumeau numérique », est la représentation numérique d’un objet ou d’un système physique, conçue pour faciliter et améliorer la prise de décision.

Le jumeau numérique repropose donc numériquement un actif dans son intégralité et sa complexité, en incluant à la fois la géométrie et des informations provenant de capteurs et d’autres sources qui permettent l’acquisition dynamique des données.

Le Jumeau numérique fonctionne numériquement exactement comme son homologue réel, ce qui permet, tout au long du cycle de vie du bien, de simuler des hypothèses de conception en améliorant la prise de décision des différents professionnels impliqués dans le projet et des différentes parties prenantes.

Quelle est la différence entre BIM et Jumeau Numérique ?

D’après une première description, le modèle BIM et le jumeau numérique d’un bien pourraient sembler la même chose, mais ce n’est pas tout à fait comme ça.

S’il est vrai que les jumeaux numériques et les modèles BIM sont des représentations numériques d’espaces physiques, il est également vrai qu’il existe une différence fondamentale entre les deux : les modèles BIM sont utilisés pour gérer un actif de sa conception jusqu’à sa déconstruction, tandis que le jumeau numérique permet une interaction virtuelle avec cet actif et n’est donc généralement utilisé qu’en phase de surveillance et de gestion du bien.

En pratique, le modèle BIM est un véritable conteneur d’information, qui peut être mis à jour à toutes les étapes de la gestion de l’ouvrage et qui contient une grande quantité de données utiles et nécessaires tout au long du cycle de vie de l’ouvrage. Le jumeau numérique, quant à lui, est un modèle 3D numérique qui représente le bâtiment existant dans son ensemble, avec un rendu extrêmement photoréaliste de l’espace physique, et vise à suivre dynamiquement et en temps réel tout changement dans le bien. Cela aide l’équipe de projet à tracer les étapes fondamentales du cycle de vie de l’ouvrage et à acquérir une compréhension profonde du bien.

Nous pourrions dire que le BIM est un concept beaucoup plus ample (il comprend des données et des informations techniques et géométriques relatives à la conception, à la construction et à la gestion du bien, à l’information, aux données, à la géométrie, etc.) par rapport au Digital Twin qui ne représente qu’une utilisation très sectorielle du modèle BIM. Les jumeaux numériques, en effet, ne sont rien d’autre que l’utilisation du modèle BIM intégré avec des capteurs IdO et d’autres solutions numériques qui permettent d’accéder aux données en temps réel sur le système de construction, permettant aux jumeaux numériques d’agir comme une réplique visuelle qui capture avec précision les caractéristiques physiques du bien.

Quelles sont les cinq façons dont le Digital Twin et le BIM sont utilisés dans le secteur AECO ?

Les modèles BIM et les Digital Twin trouvent tous deux des applications différentes dans le secteur de la construction, voyons ensemble quels sont les cinq principales : 

  • surveillance des performances des actifs : l’interaction entre les jumeaux numériques et le BIM permet de surveiller les performances des systèmes de construction. En effet, en connectant les capteurs à un modèle numérique du bâtiment, des dysfonctionnements potentiels peuvent être identifiés avant que des dommages ne se produisent. Par exemple, si un capteur détecte une fuite d’eau, le jumeau numérique peut être utilisé pour déterminer où elle se trouve et comment la résoudre ;
  • prévision du cycle de vie d’une construction : les jumeaux numériques peuvent être utilisés pour prédire le cycle de vie d’un bien et planifier une maintenance ad hoc. Si, par exemple, le jumeau numérique prévoit qu’un équipement devra être remplacé dans cinq ans, il est possible de réaliser le plan de maintenance sur la base de cette information et de prévoir en conséquence les dépenses correspondantes ;
  • faisabilité du prototypage virtuel pour l’optimisation des projets : les jumeaux numériques peuvent être utilisés pour créer des « prototypes virtuels » de nouveaux bâtiments ou de rénovations de bâtiments. En créant un modèle numérique du projet proposé, les concepteurs peuvent tester la faisabilité du projet et optimiser la conception. Par exemple, un architecte qui conçoit un nouveau bâtiment à usage de bureaux peut utiliser un jumeau numérique pour tester comment la structure répondra aux différentes conditions météorologiques ;
  • surveillance de l’utilisation et réglage des systèmes : les jumeaux numériques peuvent surveiller le niveau d’utilisation d’un espace et, sur la base des données, les systèmes de chauffage, de refroidissement et d’éclairage peuvent être ajustés en conséquence. En analysant ensuite comment et quand les gens utilisent un bâtiment, les jumeaux numériques peuvent aider les gestionnaires à économiser de l’énergie et à améliorer le confort ;
  • augmentation de la sécurité dans les bâtiments : les jumeaux numériques peuvent être utilisés pour renforcer la sécurité à l’intérieur d’un bâtiment. En surveillant les mouvements des personnes et des équipements, les jumeaux numériques peuvent aider les chefs de projet à identifier les dangers potentiels et à réagir rapidement aux situations d’urgence. Si, par exemple, le Digital Twin montre, en temps réel, qu’une personne se trouve dans une zone d’accès limité et donc dangereuse du bâtiment, le système de sécurité peut être activé pour la protéger.

Le binôme modèle BIM-Jumeau Numérique est donc un outil puissant dont l’utilisation peut générer d’innombrables avantages pour les professionnels du secteur AECO.

Quels sont les avantages de l’intégration entre BIM et Jumeau Numérique ?

Le jumeau numérique et la méthodologie BIM sont des outils puissants pour les professionnels du monde de la construction, tant pour la phase de conception que pour la gestion des espaces physiques. Bien sûr, lorsqu’ils sont utilisés ensemble, les avantages augmentent. L’intégration entre les jumeaux numériques et les modèles BIM garantit :

  • la réduction du temps nécessaire à la collecte des mesures et à l’allocation des ressources ;
  • l’augmentation de la productivité et de la collaboration ;
  • la réduction des coûts et des délais associés aux visites sur place ;
  • la visualisation du bâtiment non seulement dans la phase de planification, mais tout au long de son cycle de vie, ce qui permet d’améliorer les phases de prise de décision.

L’intégration entre BIM et jumeau numérique permet donc aux professionnels du secteur de la construction de compter sur la représentation virtuelle informatisée de leur bien, dans toutes les phases du cycle de vie, de la planification à la gestion. Si vous aussi vous voulez profiter au maximum de la puissance du Jumeau Numérique utilisé dans le processus BIM, il ne vous reste plus qu’à essayer gratuitement le logiciel jumeau numérique professionnel et polyvalent pour gérer n’importe quelle phase du cycle de vie de l’ouvrage.

 

usbim
usbim