Home » BIM et Conception de bâtiments » BIM Niveau 1 de maturité

BIM Niveau 1 de maturité

Le BIM niveau 1 de maturité quel est son rôle et quelles sont les exigences à respecter pour optimiser votre façon de travailler

Quels sont les niveaux de maturité numérique du BIM ? Qu’entend-on par BIM niveau 1 ? Quelles sont les exigences à respecter ?

Voyons précisément ce que signifie travailler selon les exigences du niveau de maturité 1 du BIM et quels sont les autres niveaux.

De plus, si vous êtes intéressé par le BIM et le travail collaboratif, vous pouvez utilisez usBIM, la plateforme gratuite et entièrement en ligne.

Les niveaux de maturité du BIM

Pour commencer, nous vous rappelons que les niveaux de maturité du BIM indiquent les progrès technologiques réalisés dans le secteur de la construction en fonction du degré de collaboration et de partage des informations entre les différentes parties prenantes impliquées dans un projet. On commence par un niveau de base (L0), où aucune collaboration n’est prévue pour l’exécution des tâches, et arrive au dernier niveau (L3), caractérisé par une intégration parfaite des informations et l’utilisation de plateformes cloud et de modèles BIM.

Les niveaux du BIM sont définis de manière légèrement différente par les diverses normes.

Les niveaux de maturité du BIM des PAS aux ISO

Les niveaux de maturité du BIM des PAS aux ISO

Dans le détail, les PAS 1192 introduisent 4 niveaux de maturité numérique : 

  • L0 – collaboration faible – fonctionne en 2 dimensions avec Software Computer Aided Design (CAD) ou sur des documents papier ;
  • L1 – collaboration partielle – fonctionne en 2 ou 3 dimensions Logiciel de CAO 3D avec fichiers numériques ;
  • L2 – collaboration complète – fonctionne en 3 dimensions
  • L3 – intégration complète.
Les 4 niveaux de maturité du BIM

Les 4 niveaux de maturité du BIM

Actuellement, les indications des PAS 1192 ont été dépassées et absorbées par la norme ISO 19650, qui introduit 3 niveaux de maturité BIM :

  • stage 1 – combiner des modèles de CAO 2D et d’information, répondant aux exigences réglementaires nationales, pour la gestion du projet de l’ouvrage ;
  • stage 2 – les modèles d’information disciplinaires, fédérés, conformes aux normes internationales ISO 19650, garantissent la gestion intégrée du projet de l’ouvrage ;
  • stage 3 – les systèmes de bases de données structurées des modèles d’information, immédiatement interrogeables, permettent d’imposer l’OPEN BIM comme système de gestion du projet de l’ouvrage et de sa mise en service ultérieure.

Même si vous continuez à parler de BIM Niveau (0, 1, 2 et 3), il serait donc plus correct de parler de stages (1, 2 et 3).

Pour en savoir plus, nous vous proposons l’article d’approfondissement «De 0 à 3, quels sont les niveaux de maturité BIM ». (Si la page à laquelle le lien renvoie n’a pas été traduite, supprimez la phrase entière)

Voyons en détail ce que prévoit le niveau de maturité numérique BIM 1.

Niveau BIM 1

Le niveau de maturité numérique BIM 1 implique l’utilisation de technologies CAO 2D et 3D et d’un Environnement de Donnée Commun (EDC), l’archive en ligne partagée dans laquelle toutes les données du projet sont collectées et gérées.

Plus précisément, l’utilisation d’outils de CAO 3D est réservée à la phase de conception, tandis que la 2D est utilisée pour la rédaction de la documentation et la gestion de l’information. En outre, malgré la présence d’un environnement de données commun (EDC), les modèles générés ne sont pas partagés entre les différentes parties prenantes impliquées.

Dans la pratique, le niveau 1 est une étape ultérieure par rapport au niveau de base L0, qui ne prévoit pas de collaboration dans la génération d’informations, mais est encore loin d’une approche entièrement BIM.

Actuellement, le L1 est le niveau de collaboration le plus répandu entre les professionnels et les entreprises du secteur de la construction qui ont déjà franchi le niveau de base mais ne se sont pas encore approchés du BIM.

La maturité BIM de niveau 1 est illustrée dans le modèle de Bew-Richards ci-dessous.

 

livelli di maturità BIM

Bew-Richards modèle maturité BIM

Quels que soient les niveaux de maturité BIM, il est toujours important d’adopter une approche consciente et holistique de la gestion des processus. L’adoption de standards et de normes fixant les exigences à respecter garantit donc la responsabilité et la bonne gestion des systèmes d’information, de l’échange de données, de la collaboration, etc.

Tout projet bénéficiera de systèmes de gestion de la conception bien planifiés et mis en œuvre avec des méthodes et des outils de partage et de collaboration.

Voyons en détail quelles sont les exigences à prendre en compte pour le niveau de maturité BIM 1.

Les exigences du niveau de maturité BIM 1

Pour revenir au niveau de maturité BIM 1, il faut tenir compte de certaines exigences de base qui prévoient :

  • définir les rôles et les responsabilités ;
  • adopter des conventions de dénomination et d’archivage des fichiers ;
  • spécifier et convenir le système de quotas et de coordination spatiale du projet ;
  • utiliser un « Environnement de Donée Commun » (EDC) pour la gestion partagée des documents et des informations entre tous les membres de l’équipe de projet ;
  • convenir d’une hiérarchie appropriée des informations pour structurer l’EDC.

Ces exigences sont également définies et détaillées dans deux standards britanniques : BS 1192 et PAS 1192.

Plus précisément, le niveau BIM 1 est entièrement défini par la BS 1192 qui comprend les exigences suivantes :

  • BS 7000-4 – Gestionde la conception dans la construction ;
  • BS 8541-2 – Recommandations sur les symboles 2D à utiliser pour les éléments de construction en vue d’une utilisation dans le BIM ;
  • ISO 12006-2 – Construction immobilière — Organisation de l’information des travaux de construction — Partie 2: Cadre pour les classifications ;
  • BS EN ISO 13567-1 – Organisation et dénomination des couches de CAO — Partie 1: Vue d’ensemble et principes;
  • BS EN ISO 13567-2 Documentation technique de produits — Organisation et dénomination des couches de CAO — Partie 2: Concepts, format et codes utilisés dans la documentation pour la construction.

Au cœur du processus BIM de niveau 1, il y a les principes de collaboration établis par la BS 1192:2007 qui supposent l’utilisation de méthodes et de procédures standard (telles qu’une approche basée sur l’Environnement de Donnée Commun, des conventions d’appellation définies, etc.). Le respect de ce standard est considéré comme une obligation dans un environnement BIM de niveau 1.

D’autres standard telles que celles prévues par la BS 8536 et la PAS 1192-5 supposent le passage au niveau BIM 2.

 

usbim
usbim