Home » BIM et sécurité » La définition et les types équipements de protection collective

Équipements de protection collective

La définition et les types équipements de protection collective

Les équipements de protection collective (EPC) sont des systèmes qui agissent directement sur la source du danger et limitent le risque d’exposition pour tous les travailleurs, et non seulement pour un individu


Dans tout environnement de travail, il est essentiel d’assurer la sécurité non seulement de chaque travailleur individuellement, mais également de groupes de travailleurs opérant simultanément. À cet effet, l’utilisation d’équipement de protection collective (EPC) devient une nécessité. Par équipement de protection collective, on entend généralement toutes les mesures prises pour protéger les travailleurs contre les dommages potentiels pouvant survenir en cas d’exposition à un risque concret. Leur caractéristique principale est donc de protéger tous les travailleurs exposés au même risque.

Il est fondamental de connaître le contexte dans lequel on opère afin d’identifier les risques et d’adopter les mesures de protection appropriées. Par exemple, sur un chantier où il y a des excavations ou des charges suspendues, la balustrade (ou le auvent) pourrait être une mesure de protection collective à adopter. Pour évaluer immédiatement le niveau de risque de chaque phase de travail, vous pouvez utiliser le logiciel BIM de gestion de chantier, qui vous permet de développer un modèle ergo technique du chantier et d’adopter les mesures de protection collective/individuelle les plus efficaces.

Modèle ergo technique du chantier issu du logiciel CerTus HSBIM

Modèle ergo technique du chantier issu du logiciel CerTus HSBIM

 

De plus, l’utilisation de la réalité virtuelle immersive appliquée au chantier permet de simuler des scénarios à risque utiles à la formation et à l’entraînement des travailleurs.

Réalité virtuelle immersive appliquée au chantier

Réalité virtuelle immersive appliquée au chantier issu du logiciel CerTus HSBIM

Les équipements de protection collective de quoi s’agit-il ?

Les équipements de protection collective, communément appelés EPC, sont un ensemble de systèmes et de dispositifs conçus pour agir directement sur la source des dangers. Leur efficacité repose sur leur capacité à traiter les dangers à la source, créant ainsi un environnement de travail plus sûr et protégé pour tous les travailleurs impliqués dans différentes activités.

Ces dispositifs se divisent principalement en 2 catégories distinctes, chacune conçue pour répondre à des besoins spécifiques en matière de prévention et de sécurité dans différents contextes professionnels : 

  • dispositifs de prévention et de sécurité localisée : cette catégorie comprend des dispositifs conçus pour protéger les travailleurs dans des points de risque spécifiques ou dans des zones déterminées du lieu de travail. Ils visent à prévenir les dommages ou les blessures directement liés à des situations localisées ou à des travaux spécifiques (exemples de tels dispositifs : portes coupe-feu, systèmes de stérilisation, balustrades, etc.) ;
  • dispositifs de prévention et de sécurité générale : cette catégorie englobe une large gamme de dispositifs conçus pour la protection générale des travailleurs pendant leur emploi. Ils visent à réduire les risques pouvant survenir dans divers contextes de travail et offrent souvent une protection plus étendue que les dispositifs de sécurité localisée (un exemple en est les rampes, les systèmes de renouvellement d’air, les dispositifs de protection contre les radiations, etc.) ;

Quels sont les équipements de protection collective ?

En fonction du type d’activité professionnelle, il existe différents équipements de protection collective. Voici quelques exemples d’équipements de protection collective : 

  • filets de sécurité ;
  • échafaudages ;
  • groupes de continuité ;
  • détecteurs d’incendie ;
  • portes coupe-feu ;
  • balustrades d’escalier ;
  • garde-corps temporaires et fixes ;
  • systèmes de stérilisation ;
  • dispositifs de protection contre les radiations ;
  • hotte pour risques chimiques et microbiologiques (dans les laboratoires de recherche) ;
  • dispositifs d’extraction de fumées ou de vapeurs ;
  • systèmes de renouvellement d’air ;
  • purificateurs d’air.

Différence entre les équipements de protection individuelle et collective

La principale différence entre les équipements de protection individuelle (EPI) et les équipements de protection collective (EPC) réside dans leur application : 

  • les EPI sont des outils conçus pour être portés par un seul travailleur afin de protéger sa santé et sa sécurité personnelles. Ils sont personnels et adaptés aux besoins individuels de chaque travailleur. L’objectif principal des EPI est de réduire le risque pour l’opérateur individuel exposé à des dangers spécifiques sur le lieu de travail. Ces dispositifs comprennent des éléments tels que des casques, des gants, des lunettes de protection, etc. ;
  • les EPC, quant à eux, offrent une protection simultanée à plusieurs travailleurs exposés aux mêmes risques.

Une autre distinction pertinente concerne l’existence de directives produits : 

  • dans le cas des EPI, il existe des directives spécifiques établissant des normes de qualité et de sécurité, permettant l’apposition du marquage CE sur les dispositifs. Ce marquage est un signe de conformité aux exigences réglementaires de l’Union européenne ;
  • pour les EPC, il n’existe pas de directive produit similaire, et ils ne peuvent donc pas être marqués avec le symbole CE.

Enfin, une autre distinction concerne la formation : 

  • pour l’utilisation des EPI, une formation spécifique peut être requise pour garantir une utilisation correcte et sûre de ces dispositifs ;
  • pour les EPC une formation adéquate sur l’utilisation des dispositifs de protection collective est toujours essentielle pour garantir la sécurité sur le lieu de travail.

 

certus-hsbim
certus-hsbim