IDS-Information-Delivery-Specification

Information Delivery Specification (IDS) : qu’est-ce que c’est et à quoi il sert

IDS (Information Delivery Specification), le nouveau standard de buildingSMART pour mieux gérer les échanges d’informations dans le Building Information Modeling (BIM)

Qu’est-ce que l’IDS ?

Un IDS (Information Delivery Specification) est un document qui définit les Exigences d’Informations (Exchange Requirement) dans le cadre d’un échange d’informations basé sur l’utilisation d’un modèle BIM.

La principale caractéristique du document IDS est qu’il est écrit de manière à pouvoir être interprété par un ordinateur.

Ce document établit comment les objets d’un modèle BIM, les classifications, les propriétés et même les valeurs et les unités de mesure doivent être livrés et échangés.

LOD, LOIN et IDS

A quoi sert un IDS ?

Information Delivery Specification (IDS) peut être très utile pour définir correctement les niveaux d’exigences d’information (LOIN) dans les spécifications d’information demandée par la maitrise d’ouvrage (EIR – Employer Information Requirement) et dans le plan de gestion de l’information (BEP – BIM Execution Plan ou Convention BIM en français).

Le nouveau standard IDS de buildingSMART résout donc l’un des aspects les plus importants pour le réglage correct d’une commande BIM : c’est une nécessité à la base des services et des prestations demanées par les clients pour prescrire des modèles et une qualité de l’information en ligne avec les objectifs et les finalités d’utilisation.

Les caractéristiques des informations qui doivent être échangées et fournies au cours du cycle de vie des actifs immobiliers sont codifiées et transmises dans des standards qui fournissent des lignes directrices pour la spécification des besoins en informations et applicable à l’ensemble du cycle de vie de tout actif bâti : 

  • le planning stratégique ;
  • la conception initiale ;
  • l’ingénierie ;
  • le développement ;
  • la documentation et la construction ;
  • le fonctionnement quotidien ;
  • la maintenance ;
  • la restructuration ;
  • la réhabilitation ;
  • la fin du cycle de vie.

L’IDS a été créé pour répondre au besoin de définir et d’optimiser la gestion des niveaux de besoins d’information dynamiques et complexes tels que ceux décrits ci-dessus.

L’IDS comme solution pour réaliser des échanges de données prévisibles et sûrs

Les spécifications d’un document IDS peuvent être le résultat d’une combinaison des concepts présents dans : 

  • le standard IFC (Industry Foundation Classes) : modèle de données qui vise à décrire les données de l’industrie du bâtiment et de la construction. Il s’agit d’un format de fichier ouvert et neutre qui n’est pas contrôlé par un seul fournisseur ou groupe de fournisseurs
  • la classifications et propriétés supplémentaires résultant de contrats nationaux ou spécifiques à l’entreprise.

L’IDS est le standard à utiliser pour définir les propres Niveaux de Besoins d’Information (LOIN) et permet d’optimiser la validation des modèles IFC par le client, le concepteur et le logiciel BIM qui l’implémente. En effet, en raisonnant sur une même structure de données, les solutions logicielles ont la possibilité de réaliser des analyses automatiques.

L’IDS peut être considéré comme l’élément central d’un contrat pour obtenir correctement les informations.

Le flux de travail openBIM actuel pour gérer les exigences Exchange Requirement sans utiliser l’IDS

Le flux de travail actuel comprend les étapes suivantes :

  • le client crée ses propres Exigences d’Informations en renvoyant en sortie un document joint aux Spécifications d’information ;
  • le document est utilisé comme guide par le groupe qui travaille sur les productions des informations ;
  • le concepteur doit traduire les concepts saisis dans la solution logicielle utilisée ;
  • le modèle créé est envoyé au client qui valide son contenu par rapport aux Exigences d’Informations requises.

Un flux de travail aussi fragmenté soulève la possibilité d’erreurs et de malentendus et produit des résultats qui ne sont pas toujours certains et parfaits et en tout cas avec de grands sacrifices et une perte de temps.

Les avantages d’un service dédié et répondant au standard IDS

L’adoption du standard IDS permet de disposer de services et de solutions logicielles qui ont pour objectif spécifique de gérer la création, l’enrichissement et la validation des informations spécifiques attendues au sein des spécifications d’information et des BEP.

Flus de travail openBIM avec IFC et IDS

Flux de travail openBIM avec IFC et IDS

Toutes les parties prenantes impliquées dans le processus ont la possibilité d’opérer rapidement et avec certitude, en opérant sur une structure de données standardisée et bien décrite.

La maîtrise d’ouvrage

  • génère ses propres informations spécifiques de manière intelligible par les opérateurs et les solutions logicielles ;
  • enrichit son Exigence d’Information de toutes les informations utiles pour faciliter la compréhension de sa demande ;
  • fournit un résultat qui peut déjà être lié au modèle IFC.

Le concepteur : 

  • crée automatiquement la structure d’information en la dérivant des spécifications de la commande, déjà correctement liées au modèle IFC ;
  • utilise an assitant durant la saisie des données et évite de commettre des erreurs de forme ou de relation.

Le correcteur : 

  • a un retour immédiat sur la qualité des livrables grâce à la possibilité de comparaison automatique entre les Exigences demandées dans l’IDS assigné et celles reçues dans l’IDS de livraison.

L’ensemble du flux de traitement  pourra se rapporter à un seul modèle standardisé et se concentrer sur le contenu du projet sans avoir à se soucier de la compréhension, de la forme et de la qualité des livrables attendus.

 

Découvrez comment utiliser le nouveau standard bSI dans le processus IFC openBIM pour gérer les échanges d’informations

 

usbim
usbim