Home » BIM et Facility Management » Gestion des coûts de construction

Gestion des coûts de construction

Gestion des coûts de construction

La gestion des coûts de construction aide à respecter les délais et le budget prévus. Voyons comment procéder et quels avantages cela apporte

La gestion des coûts de construction est le processus par lequel les professionnels responsables de ce domaine contrôlent les dépenses en gérant les coûts de la main-d’ œuvre, des matériaux et des frais généraux pour garantir que le projet est achevé dans le respect du budget.

Le contrôle des coûts repose sur des estimations fiables et un suivi constant tout au long du projet.

Comment faire pour gérer au mieux cet aspect si important ? Un logiciel BIM 5D est une aide nécessaire.

Qu’est-ce que la gestion des coûts de construction ?

Gérer les coûts de construction signifie poursuivre l’objectif de maintenir toutes les activités liées à un travail dans le budget prévu, en protégeant les concepteurs, les entrepreneurs et les maîtres d’ouvrage.

En d’autres termes, une gestion efficace des coûts fixe une limite maximale pour tous les coûts du projet et garantit que les dépenses, pour toute la durée des travaux, restent conformes aux prévisions.

La gestion des coûts affecte toutes les étapes d’un projet, y compris la planification, la conception, l’estimation, la phase de construction de l’ouvrage, les ordres de modification et, bien sûr, le produit fini.

Enfin, il est indispensable de respecter le budget du projet pour démontrer que toute l’équipe de travail a été proactive, efficace et précise tant dans l’estimation que dans la bonne exécution des travaux.

Souhaitez-vous un logiciel de métré en ligne ? Commencez gratuitement

Quelle est l’importance du contrôle des coûts dans le bâtiment ?

Le contrôle des coûts de construction est un aspect très important dans le processus de construction d’un ouvrage, car il garantit au client que les travaux sont réalisés conformément aux plans et au budget mis en place lors de la phase de planification des travaux.

Le but d’un plan de contrôle des coûts est de s’assurer que le projet est livré à temps et dans le respect du budget.

Pour ce faire, il faut suivre un processus de gestion des coûts, qui comprend les étapes suivantes : 

  • planification des ressources ;
  • devis et métré ;
  • estimation globale des dépenses ;
  • contrôle et suivi des dépenses.
contrôle des coûts de construction

Contrôle des coûts de construction

Quelles sont les méthodes pour le contrôle des coûts de construction ?

Afin de contrôler pleinement les coûts de construction et d’éviter les désagréments inattendus pendant et à la fin des travaux, il convient de suivre quelques étapes fondamentales. Voici quelques conseils à suivre pour améliorer le contrôle et la gestion des coûts de construction.

Faire des estimations précises

Toutes les techniques de contrôle des coûts seraient vouées à l’échec sans une planification adéquate du projet.

Pour faire des estimations précises, il faut examiner les coûts de la main-d’œuvre, le coût des matériaux, des équipements, évaluer soigneusement les quantités prévues dans le projet mais aussi les rémunérations professionnelles et les coûts liés aux dépenses, aux permis, etc. Plus ces évaluations seront précises, plus la probabilité d’avoir des estimations précises sera élevée.

Pour ce faire, il est indispensable d’utiliser un logiciel BIM 5D, avec lequel faire le devis et métré des travaux automatiquement à partir du modèle BIM au format IFC. Cela vous permet de minimiser les erreurs d’évaluation car les quantités à calculer sont calculées automatiquement par le logiciel, directement à partir du modèle 3D du projet.

Actuellement, il existe également des outils de devis et métré en ligne utiles pour faire des estimations, des devis et des listes de prix de manière collaborative sur Internet, où que vous soyez et à partir de n’importe quel dispositif.

En outre, il peut également être utile d’examiner les dépenses globales des projets précédents et de réaliser des analyses de marché sur des travaux du même type et dans des zones géographiques comparables à celle d’intervention.

Il est toujours préférable d’éviter des estimations trop optimistes : il est beaucoup mieux d’avoir des économies inattendues que d’avoir à faire face à un dépassement de budget.

Communiquer avec l’équipe

La communication entre tous les membres de l’équipe est essentielle pour respecter le budget. Un processus de travail éclairé, dans lequel tout le monde sait quoi faire et connaît les délais à respecter et les ressources à disposition, aide à éviter de dépasser le budget.

En outre, une ligne de communication continue aide à faire face aux crises ou aux changements de programme dès qu’ils surviennent. Pour ce faire, il convient d’utiliser un BIM management system pour gérer au mieux la communication, la collaboration et la coordination de l’équipe de travail dans le processus de construction.

Faire des rapports périodiques

Rédiger des rapports quotidiens sur ce qui se passe sur le chantier et mettre à jour périodiquement les programmes de travail, vous permet d’identifier les coûts qui ne correspondent pas aux estimations ou les interruptions/variations potentielles dans le programme de construction, ce qui vous donne la possibilité d’intervenir rapidement dans la résolution du problème.

Grâce au contrôle constant, vous réduisez les risques d’imprévus et vous pouvez gérer les problèmes et les interférences s’ils surviennent.

Pour vous assurer que vos projets de construction se déroulent sans inconvénients et dans les délais et les coûts prévus, nous vous recommandons d’utiliser un logiciel de gestion de la construction, à utiliser entièrement en ligne et à partir de n’importe quel dispositif (smartphone, tablette, PC).

Avoir des plans de secours

S’il se passe quelque chose qui met en péril le budget estimé du projet, il est toujours judicieux d’avoir un plan de secours.

Au cours de la phase de planification, il est déjà bon d’identifier les risques potentiels et d’élaborer un plan qui indique exactement ce qu’il faut faire pour éviter une nouvelle augmentation des coûts. Dans tous les cas, il est toujours préférable de limiter au minimum les modifications.

Effectuer des évaluations post-opérationnelles

Indépendamment du fait que vous avez respecté le budget, une fois le projet terminé, il est souhaitable d’effectuer une évaluation post-opérationnelle de vérification.

Une réunion avec les principales parties prenantes et l’analyse des événements qui se sont produits pendant les travaux (en évaluant à la fois ce qui s’est bien et ce qui ne s’est pas bien passé) permettent de mieux se préparer aux projets futurs.

Utiliser un logiciel de gestion de la construction

Actuellement, gérer un processus de construction et ses coûts implique l’utilisation de logiciels spécifiques.

Avec une plateforme de BIM management, vous pouvez faire des estimations de coûts, gérer quotidiennement la coordination et la collaboration de toute l’équipe de travail, gérer des modèles BIM 3D, organiser le travail au bureau et sur le chantier, etc.

Il est ainsi plus facile de gérer des projets de grande envergure et des équipes de travail multidisciplinaires sans jamais perdre le contrôle de chaque phase et activité en cours.

 

primus-ifc
primus-ifc