Home » BIM et Conception de bâtiments » Le relevé des quantités : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert

Le relevé des quantités : qu'est ce que c'est et à quoi ça sert

Le relevé des quantités : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert

Par relevé des quantités (autrement dit en anglais Quantity TakeOff), on entend le processus d’extraction automatique des quantités contenues dans un modèle BIM utiles pour connaître le prix final de l’ouvrage. Dans cet article vous trouverez plus d’informations

Au fil des ans, le monde du bâtiment a subi d’énormes transformations et a évolué grâce aux nouvelles technologies. L’un des exemples les plus évidents de cette évolution est le relevé de quantités (Quantity Takeoff)

Dans cet article, nous vous parlerons de ce qu’est le Quantity Takeoff et de tout ce qu’il est utile de savoir à ce sujet. En attendant, nous vous invitons de télécharger un logiciel de métré automatique BIM 5D pour essayer directement la simplicité d’obtenir un chiffrage automatique de toutes les entités de projet.

Qu’est-ce que le relevé des quantités

Le relevé des quantités concerne l’analyse détaillée des coûts de tous les travaux qui intéressent un ouvrage et vise à établir un calcul métrique estimatif.

Il est facile de deviner comment cette phase très importante donne la possibilité de gérer le budget, mis à disposition par le maître d’ouvrage, de manière plus précise, en évitant les gaspillages dus à des estimations superficielles.

Comme mentionné, le Quantity Takeoff est la cinquième dimension du BIM (BIM 5D) : grâce à ce processus, il est en effet possible d’extraire du modèle BIM uniquement les informations métriques utiles à la définition des coûts de réalisation de l’ouvrage.

Avec ce système, il est possible d’associer à chaque élément du modèle BIM les prix correspondants, ce qui rend le processus d’estimation des coûts plus efficace et facilement actualisable. En effet, il suffit de changer, par exemple, une mesure et l’estimation est automatiquement mise à jour en minimisant les erreurs qui peuvent naître des opérations manuelles de saisie des données.

Image montrant un modèle BIM 5D à partir duquel le métré est obtenu automatiquement issu du logiciel PriMus IFC

Image montrant un modèle BIM 5D à partir duquel le métré est obtenu automatiquement issu du logiciel PriMus IFC

Les avantages du relevé des quantités

Les avantages de l’utilisation du relevé des quantités sont évidents.

En voulant faire un parallèle avec la méthode traditionnelle, nous notons tout d’abord que les automatismes et la facilité de contrôle du travail du BIM 5D facilitent et accélèrent la rédaction des calculs et minimisent les risques d’erreur.

En effet, avec la méthode traditionnelle, pour faire une estimation des coûts des travaux d’un ouvrage, il faut :

  • identifier avec précision les travaux à effectuer et les éléments associés à partir de la liste de prix
  • calculer les quantités à insérer dans le logiciel de métré
  • organiser, si possible, les informations obtenues dans une séquence logique et organisée
  • évaluer les matériaux, les règles et les unités de mesure.

Plus ces étapes sont suivies avec précision, plus le risque d’erreurs est faible.

Avec le Quantity Takeoff, les étapes sont grosso modo les mêmes, mais cela améliore le degré de détail et diminue considérablement les erreurs. Les fonctionnalités dédiées apportent une aide considérable pour extraire les quantitatifs grâce au lien entre chaque élément de la maquette et le poste de métré correspondant.

Les principaux avantages que l’on obtient avec l’extraction des quantités peuvent se résumer en :

  1. gestion des coûts – grâce à l’exactitude et à la connexion directe des éléments avec les métrés individuels, tous les coûts sont tracés et contrôlés de manière directe, apportant des avantages à la fois à l’entreprise de construction et au maître d’ouvrage
  2. détection rapide des quantités – les mesures sont directement et automatiquement obtenues à partir du modèle afin d’améliorer les flux de travail qui sont ainsi optimisés au sein des équipes de conception du processus BIM
  3. chiffrage rapide – le calcul et la compilation des données s’effectuent rapidement grâce à la procédure BIM, ce qui optimise le temps de travail du personnel et, par conséquent, les coûts
  4. meilleure qualité du travail – un meilleur contrôle et une vitesse de traitement plus rapide rendent le travail plus productif, ce qui permet de réaliser des économies supplémentaires
  5. évaluations plus détaillées – les modèles de simulation 5D combinés à l’ensemble du processus BIM permettent d’obtenir des mesures plus détaillées afin d’améliorer la précision et la prévisibilité des coûts.

La grande précision que l’on obtient avec le Quantity Takeoff permet d’obtenir d’autres avantages du point de vue de la gestion du projet. En effet, les concepteurs peuvent évaluer avec précision toutes les décisions dès la phase de conception en minimisant les variations lors de l’exécution des travaux.

Effectuer des mesures directement sur le modèle BIM Estimation des coûts BIM issu du logiciel PriMus IFC

Effectuer des mesures directement sur le modèle BIM Estimation des coûts BIM issu du logiciel PriMus IFC

Comment effectué l’extraction des quantités

Si vous voulez profiter de l’extraction des données depuis un dessin pour procéder au chiffrage et de la modélisation 5 et obtenir l’estimation des coûts automatiquement, vous devez utiliser un logiciel BIM 5D. Il s’inscrit dans une série de logiciels BIM qui vous permettent d’améliorer considérablement la qualité du travail. Dans le détail, vous pouvez : 

  • ouvrir le modèle BIM format IFC et choisir un poste sur le bordereau de référence
  • identifier toutes les entités similaires présentes dans le modèle afin d’accélérer l’association
  • Définir la règle de mesurage (appliquer des modèles prédéfinis ou en créer de nouveaux)
  • obtenir automatiquement le calcul métrique estimatif du projet
  • maintenir le métré à jour à chaque modification du modèle
  • imprimer, exporter et retravailler le métré obtenu automatiquement.

L’utilisation d’outils BIM et, plus en détail, de logiciels de modélisation 5D contribuent à des processus de conception d’ouvrage plus vertueux, même si cela demande un effort plus important au début. Ce dernier aspect ne doit cependant pas faire peur car les efforts initiaux seront largement récompensés.

Vous pouvez utiliser vous-même les avantages d’un logiciel 5D pour le métré de modèles BIM au format IFC en téléchargeant la version d’essai et en l’utilisant gratuitement pendant 30 jours.

 

 

primus-ifc
primus-ifc