Home » BIM et chantiers » Les caractéristiques et exigences du sommet des garde-corps d’échafaudage

Garde corps d'échafaudage

Les caractéristiques et exigences du sommet des garde-corps d’échafaudage

Le garde-corps d’échafaudage sont une mesure de protection pour l’exécution des travaux en hauteur. Découvrez quand ils doivent être installés et à quelle hauteur.


Les travaux en hauteur exposent les travailleurs au risque de chute de haut. Pour permettre leur exécution en toute sécurité, il est indispensable de déterminer préalablement la nature et l’ampleur des risques, de planifier les activités, d’adopter des méthodologies de travail appropriées ainsi que de choisir les équipements, les ouvrages provisoires (échafaudages) et les dispositifs de protection collective et individuelle les plus adaptés. Les garde-corps de sommet des échafaudages qui répondent à certains critères peuvent être utilisés à cette fin.

Pendant le montage, le démontage et toute la durée d’utilisation de l’échafaudage, une série de précautions et de normes structurelles spécifiques établies par la réglementation doivent être respectées et mises en œuvre.

Pour assurer la conformité aux normes de sécurité des échafaudages et simplifier le processus de vérification nécessaire pour ces opérations, vous pouvez utiliser le logiciel de conception d’échafaudages 2D et 3D, qui, grâce à un catalogue d’objets BIM et à une saisie 3D avancée, vous permet également de dessiner l’échafaudage que vous avez en tête avec la plus grande liberté de conception et d’insérer les garde-corps de façade avant et arrière.

Qu’est-ce qu’un garde-corps d’échafaudage ?

Le garde-corps est un dispositif de protection collective destiné à protéger les personnes et/ou les biens contre les chutes de hauteur, et en général, partout où il y a une différence de hauteur significative exposant le travailleur au risque de chute depuis une hauteur supérieure à 2 m par rapport à un plan stable (travaux en hauteur).

Le garde-corps est constitué d’au moins deux montants sur lesquels sont fixées la main courante principale, la main courante intermédiaire et la planche de pied réalisées avec différents matériaux (par exemple, bois, acier, etc.).

Le garde-corps doit remplir les conditions suivantes : 

  • être construit avec un matériau rigide et résistant en bon état de conservation ;
  • être constitué d’au moins deux mains courantes, dont celle du milieu placée à environ la moitié de la distance entre celle du haut et le sol ;
  • être construit et fixé de manière à pouvoir résister, dans son ensemble et dans chacune de ses parties, à l’effort maximal auquel il peut être soumis, compte tenu des conditions environnementales et de sa fonction spécifique.

Garde-corps de sommet d’échafaudage

Le garde-corps de sommet d’échafaudage est le garde-corps du dernier étage de l’échafaudage fixé à deux montants de sommet. Il peut également servir de système de protection des bords d’une couverture s’il possède les performances et les caractéristiques géométriques appropriées.

Exigences de performance pour les garde-corps de sommet d’échafaudage

L’échafaudage, utilisé comme protection pour les activités en couverture, doit être capable de : 

  • résister aux actions de conception dues à une utilisation normale en tant qu’échafaudage ;
  • empêcher la chute depuis l’échafaudage de personnes et/ou de biens tombant ou glissant depuis la couverture vers la protection utilisée (arrêt de chute) ;
  • absorber l’énergie cinétique des personnes et/ou des biens tombant ou glissant depuis la couverture, au moment du choc contre la protection ;
  • résister aux combinaisons d’actions tenant compte de l’utilisation double.

Exigences géométriques pour les garde-corps de sommet

L’échafaudage, utilisé comme protection pour les activités en couverture, doit comprendre, au dernier étage, au moins les éléments suivants : 

  • montant de sommet pour chaque montant d’échafaudage ;
  • nombre de mains courantes suffisant pour empêcher le passage de personnes et de choses ; en alternative aux mains courantes, une protection continue ;
  • planche de pied pour chaque champ d’échafaudage ;
  • plancher ;
  • ancrage à l’œuvre servie pour chaque montant d’échafaudage, au niveau du dernier étage, doublé vers le bas le long du montant.

 

certus-scaffolding
certus-scaffolding