Home » BIM et Facility Management » Liste de contrôle pour la maintenance des bâtiments : qu’est-ce que c’est et comment la rédiger

Liste de contrôle de la maintenance des bâtiments : qu'est-ce que c'est et comment la rédiger

Liste de contrôle pour la maintenance des bâtiments : qu’est-ce que c’est et comment la rédiger

La liste de contrôle pour la maintenance des bâtiments, en anglais : building maintenance checklist, est une liste qui répertorie les opérations de maintenance à réaliser sur le bâtiment. Découvrez comment en rédiger une vraiment efficace


La maintenance des bâtiments et des pièces qui les composent est l’une des phases les plus longues et les plus compliquées de l’ensemble du cycle de vie du bâtiment. Pour garantir que le bâtiment continue à fonctionner avec le même potentiel avec lequel il a été conçu, il est nécessaire que les opérations de maintenance soient constantes et précises.

Pour obtenir ce résultat, l’équipe chargée de cette phase doit nécessairement utiliser un logiciel GMAO pour planifier, suivre et surveiller les activités de maintenance ordinaires et extraordinaires et de nombreux autres outils, y compris la liste de contrôle de la maintenance du bâtiment ( building maintenance checklist).

Mais comment en rédiger une bonne « liste de maintenance » ? Et pourquoi est-ce si important de le faire ? Nous allons le découvrir ensemble dans cet article .

Qu’entend-on par building maintenance checklist ?

Par « liste de contrôle de la maintenance du bâtiment », on entend une liste qui répertorie toutes les opérations de maintenance à effectuer sur le bâtiment et ses parties, une sorte de calendrier de maintenance, qui aide le facility manager et le superviseur de maintenance (maintenance supervisors) à vérifier que toutes les opérations de maintenance sont effectuées correctement et dans les délais, sans rien négliger.

Dans un autre article, nous avons vu l’importance du Building Facility Management et comment cette discipline est fondamentale pour assurer le fonctionnement d’un bien tout au long de son cycle de vie.

La building management checklist intervient précisément pour soutenir les acteurs impliqués dans le building facility management en se proposant comme un outil valable pour surveiller la planification et la réalisation des opérations de maintenance.

Surveiller la planification et la réalisation des opérations de maintenance

Surveiller la planification et la réalisation des opérations de maintenance

 

Comment créer un bon programme pour la maintenance des bâtiments ?

Pour créer un bon programme de maintenance des bâtiments (building maintenance program), il est important de suivre 4 étapes :

  1. inspecter les éléments:
    les inspections et les contrôles peuvent avoir lieu quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement, trimestriellement ou annuellement. L’objectif est de s’assurer que toutes les parties du bâtiment fonctionnent au maximum de leur efficacité et de leur durée de vie ;
  2. détecter les dysfonctionnements:
    l’exécution de contrôles de routine permet de détecter des dysfonctionnements et des pannes qui ne se sont pas encore manifestés et d’éviter ainsi l’apparition de problèmes beaucoup plus graves et de remèdes plus onéreux en termes de temps et de coûts ;
  3. corriger les dysfonctionnements:
    il est important de corriger les dysfonctionnements afin de remédier au problème détecté avant qu’il n’augmente d’ampleur et n’interfère avec autre chose ;
  4. prévenir les problèmes:
    la prévention, garantie par une bonne planification des inspections et des contrôles, est d’une importance fondamentale pour permettre le bon fonctionnement de tout l’ouvrage et de ses installations tout au long du cycle de vie.

Comment créer une liste de contrôle pour la maintenance du bâtiment ?

Pour assurer un bon entretien du bien et son bon fonctionnement tout au long du cycle de vie, tout en assurant la sécurité et le bien-être des utilisateurs du bâtiment, il est nécessaire que la liste de contrôle de la maintenance du bâtiment prenne en compte les points suivants pour la réalisation d’un bon contrôle :

Sécurité

  • Vérifier que les signaux de sécurité, tels que les issues de secours et les panneaux de stationnement, sont en bon état et facilement visibles.
  • Assurez-vous que les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone fonctionnent correctement et que les batteries sont rechargées/remplacées régulièrement.
  • Vérifier que les équipements et les installations de protection contre l’incendie sont soumis à un entretien périodique.
  • Assurez-vous que les trousses de premiers secours sont remplies et qu’elles sont équipées de tout ce dont vous avez besoin.

Éclairage

  • Contrôler le bon fonctionnement de tout l’éclairage intérieur et extérieur, y compris les espaces communs et de stationnement.
  • Nettoyer les lampes de la poussière et des débris et vérifier qu’elles éclairent les zones prévues.
  • Évaluer les incitations et les crédits offerts pour augmenter l’efficacité énergétique et la durabilité de l’installation.
  • Vérifier que tout ce qui concerne la signalisation extérieure – matériel, câblage, signalisation au niveau du sol, éventuels poteaux lumineux, etc. – est intact et fonctionne.

CVC

  • Vérifier les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (ils doivent être inspectés deux fois par an avant le début de l’été et de l’hiver).
  • Tester le fonctionnement des unités internes et externes, y compris tous les contrôles de sécurité.
  • Nettoyez ou remplacez les filtres à air si nécessaire en fonction du niveau d’utilisation, généralement mensuellement ou trimestriellement.
  • Vérifier les niveaux de liquide de refroidissement et d’huile.
  • Vérifier le bac de collecte des condensats.
  • Vérifier les tuyaux et l’isolation, inspecter les conduites d’air comprimé et vérifier la présence de fuites autour des tuyaux et des raccords.
  • Nettoyer la prise d’air et la conduite si nécessaire, en vérifiant les connecteurs flexibles de la conduite.
  • Inspecter les ventilateurs d’échappement, les condensateurs électriques et toutes les connexions électriques et matérielles.

Plomberie

  • Inspecter les systèmes de plomberie selon un calendrier régulier, par exemple avant les périodes de forte utilisation estivale ou d’entretien préventif avant le début de l’hiver.
  • Inspecter les conduites d’eau intérieures et extérieures à la recherche de fuites qui pourraient causer des dommages structurels au bâtiment ainsi que le gaspillage d’eau.
  • Tester le chauffe-eau et les chaudières sur des immeubles résidentiels et commerciaux.
  • Lubrifier les roulements des pompes de circulation, puis vérifier le système en effectuant des tests de contrôle.

Intérieur

  • Vérifiez l’état des finitions intérieures, y compris la peinture, les planchers et les appareils d’éclairage.
  • Examiner les conduites hydrauliques pour vérifier la présence de fuites qui pourraient conduire à la croissance de moisissures, ou d’autres types de dommages.
  • Vérifiez que les toilettes, les lavabos, les douches et les baignoires sont en bon état et fonctionnent correctement.
  • Tester les systèmes internes d’alarme incendie et de détection de fumée, en remplaçant les batteries si nécessaire.
  • Inspecter les prises électriques et les interrupteurs d’éclairage.
  • Vérifiez les minuteries et les photocellules.
  • Vérifier les serrures des portes et les fermetures des fenêtres pour le bon fonctionnement et s’assurer que les sorties ne sont pas partiellement bloquées ou obstruées.

Extérieur

  • Inspecter l’ensemble de l’extérieur de la propriété, à la recherche d’éventuels risques pour la sécurité.
  • Vérifiez l’état de la peinture et des murs, localiser les fenêtres ou les portes cassées, et examiner l’état des garde-corps escaliers et des clôtures.
  • Enlevez les mauvaises herbes et les débris autour du bâtiment ainsi que les branches d’arbres qui semblent prêtes à tomber.
  • Examiner l’état des trottoirs, des allées et du parking.
  • Inspecter le toit, nettoyer les gouttières et vérifier qu’elles sont solidement ancrées, tester le bon fonctionnement des gouttières.

    Liste de contrôle pour la maintenance des bâtiments

    Liste de contrôle pour la maintenance des bâtiments

Quels sont les avantages d’un programme de maintenance du bâtiment ?

Nous savons qu’une maintenance appropriée, tant ordinaire qu’extraordinaire, est indispensable pour que l’actif fonctionne tout au long de son cycle de vie avec les mêmes performances que celles avec lesquelles il a été conçu et construit.

La réponse aux questions « quand inspecter ? » et « que faut-il inspecter ? » est souvent trop longue et nécessite donc une planification. Pour cette raison, un bon programme de maintenance du bâtiment est un outil très utile, voir indispensable, pour la gestion correcte et efficace et la maintenance d’un bien.

Les avantages de la rédaction d’un plan de maintenance et d’une liste de contrôle de maintenance ponctuelle et minutieuse sont multiples, mais voyons-en quelques-uns ensemble :

  • contribue à réduire les réparations et les temps d’arrêt de l’équipement ;
  • optimise le travail du personnel de gestion et de maintenance et le rend plus ordonné et productif grâce à la diminution des interventions urgentes ;
  • permet de limiter les dépenses extraordinaires ;
  • renforce la sécurité à l’intérieur du bâtiment ;
  • prolonge la durée de vie des installations et des équipements.

À ce stade, il n y a aucun doute sur les nombreux avantages qu’une liste de contrôle de maintenance de bâtiment apporte aux activités de maintenance à effectuer dans un bâtiment. Pour qu’un bâtiment soit toujours sûr et parfaitement fonctionnel, il est nécessaire d’utiliser les bons outils capables de planifier, de suivre et de surveiller les activités d’entretien extraordinaires et ordinaires. C’est pourquoi nous vous recommandons de compter sur un logiciel GMAO professionnel qui peut vous aider à gérer tout processus de maintenance des bâtiments.

 

usbim
usbim