Qu’est-ce que le Building Facilities Management ?

Le Building Facilities Management est l’ensemble des outils et services qui permettent d’assurer dans le temps la fonctionnalité, la sécurité et la durabilité des constructions. Découvrez de quoi s’agit-il et pourquoi est-il si important

Le Building Facilities Management est une discipline vaste et complexe qui assure le fonctionnement d’un bien tout au long de son cycle de vie.

Vous êtes-vous déjà demandé combien est-il important et quelles sont ses fonctions dans le monde de la construction ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce que le Facilities Management dans le monde de la construction ?

Le Facilities Management (FM) au sein du secteur AEC peut être défini comme l’ensemble des outils et services qui permettent d’assurer dans le temps la fonctionnalité, la sécurité et la durabilité, des immeubles et des infrastructures.

L’ISO 41001:2018 définit le Facility Management comme «une fonction organisationnelle qui intègre les personnes, les lieux et les processus au sein de l’environnement construit pour améliorer la qualité de vie des personnes et la productivité des activités de base ».

En d’autres termes, le Building Facility Management indique les opérations, ordinaires et extraordinaires, nécessaires pour s’assurer qu’un environnement physique soit répondant, tout au long de son cycle de vie, aux besoins et à la fonction pour lesquels il a été conçu et construit. Quel que soit le type de bien (bâtiment résidentiel, école, bureaux, etc.) le Facility Management, qui se met en œuvre et prend forme à travers la figure du Facility Manager, assure que ses espaces physiques et ses ressources soient en mesure de garantir les exigences auxquelles l’ouvrage doit répondre pour une utilisation correcte pendant tout le cycle de vie.

Building Facility Management

Building Facility Management

Pourquoi le Facility Management est-il important dans le monde de la construction ?

L’importance du Facilities Management dans le monde de la construction va bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer. Le Building Facilities Management garantit la parfaite utilisation des espaces par les utilisateurs en s’assurant que les bâtiments dans l’ensemble sont : 

  • sûr ;
  • accueillants ;
  • efficaces ;
  • durables.

Tous les bâtiments, en effet, sont conçus et construits pour assurer une fonction spécifique pour la communauté et le FM représente la colonne vertébrale qui garantit que cette fonction peut être accomplie en toute sécurité et confort tout au long du cycle de vie du bâti. Le Facilities Management soutient et assure la fonctionnalité, la sécurité et la durabilité des constructions en garantissant :

  1. Productivité et exploitabilité : La première et la plus importante fonction est de s’assurer que le personnel, les employés et les utilisateurs d’un bâtiment en général sont en mesure de s’acquitter efficacement de leurs tâches de travail, s’il s’agit d’un bâtiment à usage de bureau ou commercial, et de profiter des espaces avec le même degré d’efficacité qu’ils ont été pensés, s’il s’agit d’un bâtiment résidentiel. Cela signifie s’assurer que l’espace est propre et organisé et que les équipements et les installations fonctionnent correctement.
  2. Confort et sécurité: parmi les services du FM, il y a la garantie que le bâtiment est confortable et sûr pour ses utilisateurs. Veiller à ce que les bâtiments, les équipements et les installations soient régulièrement inspectés afin de respecter les normes de sécurité est essentiel pour minimiser les risques et les responsabilités.
  3. Rentabilité: La productivité, la sécurité et le confort doivent être maintenus efficacement. La gestion d’actifs représente la phase la plus longue et la plus coûteuse de tout le cycle de vie du bâti c’est pourquoi le facility management a pour objectif de réduire au minimum les coûts opérationnels inutiles.
  4. Modularité: surtout lorsqu’il s’agit d’un bâtiment commercial ou à usage de bureau, sa gestion doit suivre les changements qui affectent fréquemment les environnements de travail. Cela signifie que le FM doit pouvoir se moduler de manière à gérer, toujours avec la même efficacité, aussi un actif avec des fonctions et des besoins variables dans le temps.
  5. Durabilité: les Facility Managers ont la responsabilité sociale de promouvoir des pratiques de gestion des actifs aussi écologiques que possible. Une ligne d’action visée à la durabilité environnementale peut être axée sur la réduction des gaspillages – ce qui entraîne une réduction des coûts, l’optimisation de l’efficacité énergétique ou, plus généralement, l’identification et l’introduction de nouvelles bonnes pratiques.
L'importance du Facility Management dans le monde de la construction

L’importance du Facility Management dans le monde de la construction

Quelles sont les fonctions du Building Facilities Management ?

Les fonctions du Facility Management dans le secteur de la construction se distinguent en deux catégories : Hard Services et Soft Services. Regardons-les ensemble plus en détail.

Hard Services

Les Hard Services sont liés à la gestion des structures physiques qui ne peuvent pas être enlevées facilement et dont la gestion doit être attentive et ponctuelle pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs ou des occupants.

Ces services comprennent :

  • la maintenance, ordinaire et extraordinaire, du bâtiment ;
  • la maintenance des installations CVC ;
  • la gestion de l’énergie et de l’eau, dans une optique de durabilité ;
  • la gestion et l’entretien des ascenseurs et des escalators  ;
  • la maintenance de l’installation électrique et hydraulique ;
  • la maintenance du système de sécurité incendie.

Soft Services

Ces services sont liés au maintien du confort et de la sécurité des différents espaces du bâtiment. Nous en énumérons ci-dessous quelques-uns, mais il s’agit d’une liste d’exemple qui peut varier en fonction du type de bâtiment et de la phase du cycle de vie de chaque actif : 

  • les services de nettoyage et de surveillance ;
  • les mesures de sécurité ;
  • l’entretien du parking ;
  • la désinsectisation ;
  • l’élimination des déchets ;
  • le recyclage ;
  • la fourniture de meubles et d’équipements ;
  • les systèmes d’information ;
  • la gestion de l’espace ;
  • la maintenance des pertinences extérieurs
  • etc.

Quelles sont les capacité qu’un Facility Manager doit avoir  ?

Les Facility Managers sont les professionnels à la tête de la gestion des actifs et pour ce faire, ils doivent démontrer un mélange de ces 11 capacités :

  1. Capacités économiques : le Facility Manager gère et supervise les aspects de la structure, des installations et des technologies qui nécessitent un investissement économique important et est donc responsable d’importantes évaluations de dépenses.
  2. Opérations & Maintenance : pour assurer le fonctionnement d’un actif tout au long de son cycle de vie, le Facility Manager doit en connaître l’intégralité de la structure afin de s’assurer que chacune de ses parties continue à fonctionner de manière efficace, sûre et conforme aux réglementations en vigueur.
  3. Leadership : les FM doivent être en mesure de gérer chaque actif de manière innovante et de démontrer qu’ils savent aligner les besoins du bien avec les ressources disponibles.
  4. Project Management : il s’agit d’une compétence fondamentale pour le Facility Manager qui devra gérer des actifs de différents types et de différentes natures tout au long de sa carrière. Les sous-compétences du Project Management comprennent : la planification et la conception, l’exécution, la livraison et l’évaluation.
  5. Capacités de communication : le Facility Management voit l’implication de nombreuses personnalités professionnelles avec lesquelles une communication claire, efficace et rapide doit être assurée.
  6. Performance & Qualité : le FM doit comprendre les besoins et les attentes des différentes parties prenantes en ce qui concerne les facilitys services dont il devra ensuite s’occuper en proposant, lorsque cela est possible, un certain degré d’innovation.
  7. Facility Information Management & Technology Management : concerne la capacité de gestion de l’infrastructure technologique de l’actif.
  8. Occupation et facteurs humains : capacité à prendre des mesures pour protéger l’environnement et les personnes qui utilisent la structure, en soutenant l’efficacité organisationnelle et en minimisant les risques.
  9. Gestion immobilière : capacité à comprendre les principes et les pratiques de l’immobilier en fonction de leur importance pour les décisions et les stratégies de gestion.
  10. Gestion des risques : la gestion des risques est une compétence très importante pour le Facility Manager qui a parmi ses principales responsabilités celle de maintenir l’actif afin qu’il soit toujours utilisable en toute sécurité.
  11. Durabilité : les Facility Manager sont tenus de prendre des mesures pour protéger l’environnement et les personnes qui utilisent les espaces de l’actif qu’ils gèrent, en soutenant l’efficacité organisationnelle et en minimisant les risques et les responsabilités. Ils doivent évaluer les effets globaux de l’actif sur l’environnement à toutes les étapes de la planification, de la conception, de la construction et de la gestion.
Les 11 compétences du Facility Manager

Les 11 compétences du Facility Manager

Le Building Facilities Management est certainement une discipline complexe dans le secteur de l’AEC car elle doit garantir que le bien continue à fonctionner, tout au long de son cycle de vie, avec les mêmes performances et fonctionnalités avec lesquelles il a été planifié. La mission n’est pas facile, mais même dans ce domaine, le BIM nous aide vraiment beaucoup. C’est pourquoi nous vous suggérons d’essayer vous-même comment les BIM Facility Management Software peuvent rendre la gestion des bâtiments et des infrastructures beaucoup plus facile et innovante.

 

usbim
usbim