Home » Actualités BIM » Qu’est-ce la Virtual Design and Construction (VDC)

Definition Virtual Design Construction VDC

Qu’est-ce la Virtual Design and Construction (VDC)

Virtual Design and Construction (VDC) est une méthode qui utilise le BIM pour atteindre des performances maximales dans la gestion des processus de conception et de construction

L’acronyme VDC signifie Virtual Design and Construction a été introduit pour la première fois en tant que concept par le CIFE – Center for Integrated Facility Engineering de l’Université de Stanford de Californie en 2001. Le principal promoteur de la méthodologie est le professeur Martin Fischer, directeur du CIFE.

Le VDC est fortement lié à la méthodologie BIM (Building Information Modeling). En effet, la technologie VDC utilise des modèles BIM 3D et d’autres informations pour planifier numériquement tous les aspects d’un projet de construction (estimation des coûts, planification et gestion des risques).

Les principes de conception et de construction virtuelles (VDC)

Le VDC est un processus virtuel (Virtual process) car il utilise des modèles numériques créés avec des logiciels spécifiques qui ont pour but de simuler le résultat final du projet avant sa réalisation effective.

Les termes Conception et Construction, quant à eux, représentent les deux phases dans lesquelles il est possible d’agir sur la qualité du projet.

Les trois principes qui sous-tendent le VDC sont :

  • produit (destiné à la suite du projet);
  • organisation d’équipes;
  • processus de travail.

La gestion de ces trois aspects tout au long du processus de construction en format virtuel permet d’ atteindre des objectifs spécifiques de manière extrêmement efficace.

La structure de la conception et de la construction virtuelles

L’objectif du VDC dans la conception de bâtiments est de comprendre la complexité d’un projet et d’ anticiper les défis potentiels avant qu’un engagement important en temps ou en argent ne soit engagé. Avec la mise en place du VDC un projet peut atteindre les principes Lean (l’élimination du gaspillage, réduction des coûts, amélioration de la productivité) grâce à des outils tels que : 

  • Integrated Concurrent Engineering (ICE) ;
  • Project Production Management (PPM);
  • Building Information Modeling (BIM) ;
  • Métrique.

 

Structure de la conception et de la construction virtuelles (VDC)

Structure de la conception et de la construction virtuelles

ICE : Integrated Concurrent Engineering

Integrated Concurrent Engineering (ICE) est une méthode sociale, issue de la NASA et de son Extreme Collaboration (XC), qui vise à faciliter les décisions et à améliorer la communication, grâce aux meilleures technologies disponibles.

Dans le cadre du VDC, cette méthodologie vise à organiser des réunions avec l’équipe de conception et permettre aux intervenants de plusieurs disciplines de participer simultanément pour créer et évaluer des modèles VDC multidisciplinaires de manière extrêmement rapide et fiable. L’utilisation de sessions ICE dans le VDC vous permet de :

  • réduire le temps nécessaire pour prendre des décisions ;
  • améliorer la qualité de la production ;
  • parvenir à une meilleure intégration entre les différentes corps de métier.

PPM : Project Production Management

Le PPM (Product Production Management) est le composant du VDC responsable des processus.

La gestion de la production de produits, lorsqu’elle est appliquée à un projet, définit clairement ses objectifs et fournit une vue d’ensemble de l’ensemble du projet et des activités qui nécessitent plus d’attention.

C’est un outil de planification à travers lequel il est possible de gérer l’exécution du projet. Il utilise des systèmes et des méthodologies pour définir : 

  • la variabilité du projet pour mettre en place des mesures pour la réduire ;
  • la planification du flux de travail ;
  • les ressources nécessaires.

L’utilisation du PPM dans la conception de VDC vous permet de comprendre, de contrôler et d’améliorer la commande du projet.

BIM : Building Information Modeling

Le BIM est le composant où réside la virtualité, l’utilisation de la technologie pour améliorer les projets. C’est la manière dont il est possible d’obtenir la représentation numérique et visuelle de ce sur quoi l’équipe travaille avec des informations relatives à chaque objet du bâtiment.

Le BIM est d’une importance capitale dans les sessions ICE pour :

  • présenter facilement les défis du projet à l’équipe et aux clients ;
  • soutenir la prise de décision grâce à l’acquisition de données et à la visualisation 3D.

Métrique

Pour s’assurer que chaque composante est en mesure de poursuivre les objectifs du processus VDC, il est nécessaire de surveiller les métriques appropriées. Ces métriques sont importantes pour identifier les corrections à apporter afin d’obtenir une amélioration continue du processus.

Les Key Performance Indicators (KPI) à contrôler pour la réussite du projet doivent être choisis en fonction des objectifs identifiés. Elles doivent inclure : 

  • Objectifs de production (OP): mesures objectives telles que le temps, le coût, le nombre de collisions résolues qui sont surveillées régulièrement pour vérifier si le projet va dans la bonne direction ;
  • Facteurs contrôlables: mesures subjectives telles que la qualité et la satisfaction qui sont directement liées aux objectifs de production de chaque composant (PPM, BIM et ICE) et servent à optimiser les processus du projet ;
  • Objectifs du client (CO): métriques telles que la performance d’utilisation, l’exploitation, la durabilité et la sécurité préparées par l’équipe de projet pour atteindre les objectifs du client mesurés lorsque le projet est opérationnel.

 

Structure de la conception et de la construction virtuelles - VDC framework

Structure de la conception et de la construction virtuelles

La différences entre le BIM et le VDC

La méthode BIM et la méthode VDC ont de nombreux points communs et sont donc généralement confondues.

Les deux sont basés sur la collaboration et la communication intelligente, mais le VDC est un concept plus large qui adopte le BIM comme méthode de travail.

La différence entre BIM et VDC réside dans le but. Le BIM crée la construction virtuelle d’un bâtiment avec les informations associées. Le VDC utilise des modèles BIM pour planifier le processus de construction du début à la fin, y compris des éléments tels que la budgétisation, les coûts et la planification (4D, 5D, etc.).

En conclusion, le VDC organise les processus, le BIM organise les modèles et les documents de projet utilisés dans ces processus.

Les avantages de l’utilisation du VDC

La plus grande révolution apportée par l’utilisation du VDC dans la conception et la planification de la construction réside dans l’extrême optimisation de la phase de gestion. Parmi les principaux avantages de l’utilisation du VDC, nous pouvons mettre en évidence : 

  • l’augmentation significative de la communication entre les équipes: grâce au système ICE, la communication entre les différents secteurs est optimisée et les retards de processus dus au manque d’intégration de toutes les disciplines impliquées dans un même projet sont éliminés ;
  • l’amélioration de la planification stratégique des projets: grâce à la méthodologie PPM, il est possible de définir clairement dès le début les objectifs du processus, les produits finaux, les matières premières, les informations et les activités qui nécessitent plus d’attention. Cela se traduit par une meilleure planification du projet, une réduction des conflits et des imprévus sur le chantier et moins de remaniement des modèles et des solutions de conception ;
  • plus d’efficacité et de productivité: l’utilisation du BIM au sein du processus VDC permet d’avoir une maquette virtuelle fidèle où tous les intervenants peuvent visualiser le projet dans son ensemble de manière claire, simple et rapide. De cette manière, il est possible de travailler simultanément et d’intégrer différentes solutions en évitant les solutions d’urgence à coûts élevés.

Pour planifier et gérer un projet de construction en utilisant la méthodologie VDC et obtenir tous les avantages énumérés ci-dessus, vous avez besoin de :

  • un logiciel BIM pour créer des modèles 3D/BIM extrêmement détaillés avec toutes les informations relatives à chaque objet du bâtiment ;
  • une plateforme BIM management system avec des outils intégrés qui vous permettent de collaborer et de coordonner l’équipe de travail, de réviser le modèle, de gérer les temps de construction d’un ouvrage et d’estimer les coûts d’intervention du projet.

 

usbim
usbim