Home » BIM et Métré » L’estimation des coûts avec le BIM

Estimation des coûts en BIM

L’estimation des coûts avec le BIM

L’estimation des coûts avec le processus BIM utilise les maquettes du CDE pour obtenir automatiquement le coût des travaux de projet, en évitant les erreurs et en économisant du temps

Si vous faites souvent des devis avec des métrés et que vous voulez accélérer le temps et minimiser les risques d’erreur, vous pouvez utiliser un logiciel BIM 5D pour obtenir automatiquement des métrés quantitatifs à partir de modèles BIM.Ce processus est également connu sous le nom d’estimation des coûts BIM.

Qu’est-ce que l’estimation des coûts BIM ? Quels sont les avantages pour les professionnels ?

Dans cet article, nous vous expliquons comment utiliser des modèles BIM pour obtenir automatiquement l’estimation des quantités et des coûts de réalisation des travaux de projet grâce à l’intelligence artificielle.

Effectuer des mesures directement sur le modèle BIM isssu du logiciel PriMus IFC

Effectuer des mesures directement sur le modèle BIM issu du logiciel PriMus IFC

Qu’est-ce que le BIM cost estimating ?

L’estimation des coûts avec le BIM, autrement dit en anglais BIM cost estimating est le processus dans lequel un modèle BIM est utilisé pour générer une estimation précise des quantités et des coûts liés à la réalisation d’un travail.

L’évaluation des coûts est également définie comme la cinquième dimension du BIM (BIM 5D).

Nous savons que le BIM permet d’associer au modèle 3D toutes les informations nécessaires à l’ensemble du cycle de vie de l’ouvrage et que chaque objet du modèle n’est pas seulement une simple entité géométrique mais contient des données utiles pour le concepteur, l’entreprise et le maître d’ouvrage (dimensions, matériaux, fiches techniques, modalités d’exécution et de maintenance, etc.).

Parmi ces informations figurent également celles relatives aux coûts des travaux à réaliser (qu’il s’agisse de travaux de construction neuve ou d’entretien, de restauration, de rénovation ou même de démolition du bien).

En pratique, si nous avons le modèle 3D BIM d’un bâtiment, il suffit de sélectionner un mur, une fenêtre ou un plancher pour en lire toutes les données et les caractéristiques. Le modèle BIM est donc configuré comme un conteneur d’informations qui peut être consulté mais aussi mis en œuvre dans le temps.

Le modèle d’information peut également être partagé et géré librement avec un système de gestion BIM qui vous permet de visualiser et de gérer les modèles IFC générés avec n’importe quel logiciel BIM.

De cette façon, il devient facile de collaborer et d’échanger des informations avec les autres professionnels impliqués.

Le BIM cost estimating exploite le potentiel des logiciels BIM 5D pour :

  • obtenir automatiquement le métré quantitatif estimatif ;
  • avoir le contrôle visuel  avec des affichages séléctifs directement sur le modèle 3D des entités calculées ;
  • mettre à jour le devis à chaque modification de projet ;
  • créer des modèles de calcul du devis à appliquer à tout autre projet.

En fin de compte, obtenir métré directement à partir du modèle BIM plutôt que des dessins 2D implique que les mesures sont générées directement à partir du modèle 3D sans possibilité d’erreur et sont toujours cohérentes avec le projet. De plus, à chaque modification apportée (par exemple, vous choisissez de redimensionner une fenêtre), toute la documentation (plans, sections, devis, chrono programmes, etc.) est automatiquement mise à jour.

Le temps nécessaire à l’élaboration d’un devis est considérablement réduit et l’erreur humaine diminue.

Ce processus innovant ne discrédite pas les économiste de la construction qui s’occupent des devis et métré. Évitez les procédures répétitives et mécaniques pour avoir plus de temps à consacrer aux détails de conception, à l’identification des risques, aux phases et aux modes de construction et à tous les aspects qui entrent en jeu dans la génération d’une estimation précise et réaliste des coûts. L’attitude fondamentale pour ceux qui s’occupent de l’estimation des coûts, en effet, n’est pas celle de calculer les quantités mais bien celle de définir avec précision tous les travaux nécessaires à la bonne exécution d’un travail.

Souhaitez-vous un logiciel de métré en ligne ? Commencez gratuitement

Comment le BIM est-il utilisé dans l’estimation des coûts ?

L’estimation des coûts peut être définie comme le processus préalable à la réalisation d’un ouvrage utile pour calculer les quantités et définir les travaux nécessaires à l’exécution de l’ouvrage.

Dans la manière traditionnelle de concevoir, il s’agit d’un processus qui demande du temps et des opérations manuelles et répétitives, ce qui est souvent sujet à des erreurs.

Les logiciels de métré et devis étaient déjà disponibles avant la technologie BIM. Leur soutien consistait principalement à réduire le temps à consacrer à la comptabilisation des quantités et à commander des quantités et des travaux en utilisant de simples calculs mathématiques.

En revanche, la technologie BIM apporte de nombreuses améliorations, en ce qui concerne le processus de calcul lui-même et le partage des informations utiles à la construction. Cependant, cela signifie que la modélisation 3D BIM est construite avec un degré de détail élevé et conforme aux besoins d’une estimation précise des coûts.

Pratiquement pour utiliser le BIM dans l’estimation des coûts, il est nécessaire de :

  • réaliser la modélisation BIM détaillée du bâtiment avec le soutien d’un logiciel de conception de bâtiments 3D;
  • utiliser un logiciel BIM 5D;
  • choisir les prix de référence des travaux ;
  • sélectionner au moins deux entités directement sur la modélisation BIM pour permettre au logiciel BIM 5D de détecter automatiquement toutes les entités similaires ;
  • définir la règle de mesure (en appliquant des modèles prédéfinis ou en créant de nouveaux).

Avec un logiciel BIM 5D, vous pouvez importer et afficher les modèles BIM au format IFC générés avec n’importe quel logiciel de conception BIM.

Pour associer les travaux identifié aux entités à calculer, il existe des méthodes avancées de sélection automatique et personnalisée. Identifiez les travaux et les types d’entités, il suffit de choisir la règle de mesure contenant les informations descriptives et métriques que le logiciel appliquera pour effectuer le calcul automatiquement.

Généralement, les règles de mesure créées pour un seul projet peuvent être enregistrées en tant que modèles et réutilisées dans tout autre projet similaire.

Une fois obtenu le devis, il est possible de vérifier la correspondance entre le devis et les entités calculées directement sur le modélisation 3D et de manière visuelle.

Un logiciel BIM 5D est également un IFC Viewer, c’est-à-dire un outil permettant d’ ouvrir et de visualiser des fichiers IFC de modèles 3D provenant de n’importe quel logiciel BIM. En pratique, il permet de charger plusieurs fichiers IFC dans une seule vue, pour visualiser en même temps tous les aspects de la conception de manière intégrée (conception architecturale, structurelle, d’installation, etc.).

En plus de la visualisation du modèle géométrique, vous pouvez également consulter toutes les propriétés et informations assignées à chaque élément du modèle 3D (matériaux, volumes, surfaces, poids, etc.), y compris en définissant des filtres et des groupes de sélection personnalisés.

Quels sont les principaux avantages de l’utilisation du BIM pour l’estimation des coûts ?

Le passage de la conception CAO à la modélisation 3D BIM présente des avantages significatifs pour les professionnels de la construction en termes de précision et d’efficacité, y compris pour l’estimation des coûts.

Les avantages du BIM | Optimisation des coûts, du temps et des ressources

Les avantages du BIM pour l’optimisation des coûts, du temps et des ressources

Voici les principaux avantages de l’utilisation du BIM pour l’estimation des coûts :

  • la détection rapide des quantités directement à partir du modèle 3D et automatiquement ;
  • la mise à jour automatique du devis à chaque modification apportée au projet ;
  • la rapidité de calcul et le gain de temps de travail ;
  • une meilleure maîtrise des coûts pour les entreprises de construction et les maîtrises d’ouvrage ;
  • des estimations précises avec des minutes de métré et des prévisions réalistes des coûts d’exécution des travaux prévus ;
  • partage du modèle IFC (format ouvert et non propriétaire) avec toutes les informations (y compris celles relatives aux coûts) pour faciliter la collaboration au sein du groupe de travail.

 

 

primus-ifc
primus-ifc