Home » BIM et Facility Management » Maintenance prescriptive : qu’est ce c’est et en quoi elle diffère de la maintenance prédictive

Maintenance prescriptive qu'est ce c'est et en quoi elle diffère de la maintenance prédictive

Maintenance prescriptive : qu’est ce c’est et en quoi elle diffère de la maintenance prédictive

La maintenance prescriptive est une stratégie de maintenance qui utilise l’intelligence artificielle pour améliorer les conditions d’exploitation des actifs. Découvrez tous les avantages

Parmi les approches de gestion et de maintenance des actifs existantes jusqu’à présent, la maintenance prescriptive représente le système le plus avancé car, en plus de prévoir les pannes, elle suggère les des amélioration au niveau des stratégies dactions et des alternatives sur les interventions à effectuer pour résoudre les problèmes imprévus et garantir le bon fonctionnement des équipements dans le temps.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, ci-dessous, vous découvrez toutes les informations dont vous aurez besoin pour mieux comprendre le sens et le potentiel de la maintenance prescriptive en illustrant quelques exemples d’application et en soulignant les avantages et les caractéristiques qui différencient cette stratégie des méthodes prédictives.

Quelle que soit l’approche choisie pour gérer les processus de maintenance d’une structure, rappelez-vous que vous pouvez compter sur l’aide d’un logiciel de gestion de GMAO pour simplifier les différentes tâches et suivre les données relatives au fonctionnement et aux performances de vos actifs. Commencez vous aussi à découvrir les avantages de ce système !

Qu’est-ce que la maintenance prescriptive

La maintenance prescriptive, également connue sous le nom de RxM, est une stratégie innovante qui consiste à utiliser des appareils IdO et des technologies d’intelligence artificielle pour collecter et analyser des données sur l’état d’un équipement et formuler des recommandations spécifiques pour sa maintenance.

À première vue, le concept de maintenance prescriptive peut sembler très similaire à celui de maintenance prédictive. En effet, le but de cette stratégie n’est pas simplement de prévoir les pannes, mais de prendre en compte l’état actuel des machines et des composants. Il doit également tenir compte de leur utilisation historique, pour éviter les problèmes et déterminer quels services ou réparations sont réellement nécessaires.

La maintenance prescriptive a le potentiel de transformer radicalement la façon dont le Facility Management est effectué dans n’importe quelle industrie.

Pour mieux comprendre sa signification, il est nécessaire de commencer par la comparaison avec la maintenance prédictive car elle en représente une extension naturelle. Voyons, donc, quelles sont les principales différences ! 

Maintenance prescriptive détection des défaillances potentielles

Maintenance prescriptive détection des défaillances potentielles

En quoi la maintenance prescriptive diffère-t-elle de la maintenance prédictive ?

La maintenance prédictive est une approche du Facility Management qui utilise l’analyse et la modélisation des données pour anticiper et éviter les défaillances ou les dysfonctionnements de l’équipement, en adoptant des mesures préventives visant à réduire les temps d’arrêt imprévus et à préserver la durée de vie des actifs.

Ce type particulier de maintenance utilise les données recueillies en temps réel par des capteurs intelligents pour surveiller les performances des ressources et évaluer leur état de fonctionnement global. Les données collectées sont stockées dans des systèmes de gestion de la maintenance spécifiques (tels que la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur GMAO) qui analysent et traitent ces données en appliquant des algorithmes d’intelligence artificielle, qui sont en mesure de prédire quand les événements d’erreur se produiront.

La maintenance prescriptive peut également faire ce qui vient d’être décrit, mais porte cette analyse à un niveau supérieur. Effectivement, il ne se limite pas à la prévision des pannes, mais prescrit des solutions possibles et fournit des recommandations détaillées sur la meilleure action à prendre.

Dans la maintenance prescriptive, les technologies IdO, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle sont, donc, exploitées pour analyser les données de fonctionnement des équipements, formuler différentes hypothèses d’intervention et tester à plusieurs reprises les résultats des différentes actions pour proposer la meilleure approche.

Bien sûr, la maintenance préventive et la maintenance prescriptive ont pour objectif principal de minimiser les interventions de maintenance corrective, c’est-à-dire toutes les opérations qui doivent être effectuées en aval d’une panne qu’il n’a pas été possible de prévoir ou d’éviter.

Exemples d’application de la maintenance prescriptive

La maintenance prescriptive a de nombreuses utilisations possibles et est déjà effectivement mise en œuvre :

  • dans le secteur automobile, où il contribue à améliorer les résultats de production des machines, en réduisant les délais et les coûts nécessaires à la réalisation de produits et de composants complexes ;
  • dans le secteur pharmaceutique, pour la maintenance des salles blanches et des environnements à contamination contrôlée. Les capteurs sans fil et les algorithmes d’apprentissage automatique permettent d’identifier rapidement les conditions d’utilisation des appareils de traitement de l’air et fournissent des conseils utiles pour corriger les problèmes et prévenir les arrêts imprévus ;
  • dans le secteur de la construction, grâce à l’utilisation de logiciels de maintenance qui aident à surveiller le fonctionnement des actifs et permettent de détecter les problèmes en suggérant la meilleure marche à suivre. Dans ce secteur, les techniques d’apprentissage automatique peuvent être utilisées, par exemple, pour analyser les conditions d’utilisation des installations, prévoir les événements de défaillance et planifier automatiquement les interventions des techniciens, en fournissant les solutions les plus efficaces pour résoudre les problèmes.
 Suivi des performances du Facility manager

Suivi des performances du Facility manager

Quels sont les avantages de la maintenance prescriptive

La maintenance prescriptive partage les mêmes avantages que la maintenance prédictive, mais ajoute un potentiel supplémentaire à la gestion des actifs car elle permet de :

  • exploiter la puissance de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique pour offrir un large éventail d’options de maintenance des actifs et évaluer leurs résultats ;
  • utiliser les données historiques et les données collectées en temps réel pour modéliser différents scénarios d’intervention et suggérer le meilleur choix ;
  • développer des modèles de maintenance proactive qui aident à maximiser la durée de vie, les performances opérationnelles et le temps de fonctionnement des équipements ;
  • anticiper les problèmes et conseiller le moment où il faut procéder à la maintenance des installations ;
  • simplifier et optimiser les opérations de maintenance, en réduisant les temps d’arrêt et en améliorant l’efficacité et la productivité.

Pour mettre en œuvre une analyse de maintenance prescriptive de la manière la plus simple et la plus efficace possible, vous pouvez compter sur l’aide d’un logiciel de maintenance industrielle, le seul outil qui, grâce à une série de fonctions intégrées, vous permet de suivre et de surveiller en permanence les conditions d’utilisation de vos actifs, et vous aide à obtenir une base d’informations fiable à utiliser dans les différentes démarches de maintenance.

usbim-maint
usbim-maint