Facilities management : les 6 meilleures pratiques

Facilities management : voici les 6 meilleures pratiques

Il existe 6 meilleures pratiques de facilities management (gestion des installations) que vous devez absolument introduire dans votre travail. Découvrez-les tout de suite !

Le facility management est le processus de maintenance d’une structure pour atteindre et conserver certains niveaux de performance. Il s’agit d’un processus complexe qui nécessite le contrôle et la gestion de nombreuses activités.

Dans cet article, nous vous recommandons 6 bonnes pratiques à mettre en œuvre dans les processus de gestion des installations pour vous aider à améliorer l’efficacité de la gestion opérationnelle et à atteindre de nombreux succès à court terme. Sachez toutefois qu’il est impossible d’obtenir de bons résultats en matière de gestion des installations sans l’aide d’un outil basé sur le cloud qui vous permet d’optimiser la planification et le suivi de toutes les activités. C’est pourquoi nous vous recommandons tout d’abord d’essayer immédiatement un logiciel de facility management.

Composants du Facility Management

Composants du Facility Management

Quelles sont les 6 meilleures pratiques de facilities management ?

Les 6 meilleures pratiques de Facility Management sont :

  1. Utilisation de l’analyse des données
  2. Communication directe et ouverte
  3. Utilisation de l’IdO et de l’analyse prédictive
  4. Adoption d’une approche FM personnalisée
  5. Mise en œuvre d’un plan de maintenance préventive
  6. Investissement dans les nouvelles technologies

Examinons-les en détail.

6 meilleures pratiques de facilities management

6 meilleures pratiques de facilities management

1. Utilisation de l’analyse des données

L’utilisation de l’analyse de données est sans aucun doute la première bonne pratique dont aucun facility manager ne peut se passer.

Les données relatives à toutes les ressources d’une structure doivent être collectées, stockées et facilement accessibles. Grâce à une base de données solide et à leur représentation sous forme de graphiques ou de rapports, il est possible d’avoir une vision claire des performances des différents actifs (sur une base quotidienne, mensuelle ou annuelle) et de prendre des décisions stratégiques qui assurent une meilleure productivité des ressources.

2. Communication directe et ouverte

La communication avec l’équipe, avec les différents départements et avec les fournisseurs externes est certainement la clé du succès dans les processus de facility management. Chaque tâche de maintenance et chaque situation d’urgence doit être communiquée à temps pour permettre son bon déroulement, pour cela vous devez vous assurer d’avoir les bons outils qui vous permettent une communication efficace et rapide.

3. Utilisation de l’IdO et de l’analyse prédictive

Une grande importance dans le domaine de la gestion des installations est occupée par l’analyse prédictive et l’IdO qui vous permettent de prédire les pannes et de trouver à l’avance des stratégies d’intervention. L’IdO, en effet, contourne l’interaction humaine et permet de collecter une énorme quantité de données extrêmement détaillées avec lesquelles il est possible de planifier de manière rationnelle les interventions pour :

  • éviter les arrêts brusques des machines ;
  • minimiser les coûts et les délais en cas de dysfonctionnement soudain.

4. Adopter une approche FM personnalisée

Il n’existe pas d’approche unique dans la gestion de la maintenance des structures, il est convenable de personnaliser les opérations de Facility Management en fonction des besoins de chaque secteur.

Une approche personnalisée permet d’acquérir et de suivre des données spécifiques pour une structure donnée et d’en assurer une gestion optimale. Il est donc judicieux d’adapter les outils et les flux de travail aux besoins de chaque entreprise.

5. Mise en œuvre d’un plan de maintenance préventive

La mise en œuvre d’un plan de maintenance préventive (PM) pour les structures de votre organisation vous permet de prolonger la durée de vie des machines et de réduire leurs coûts de maintenance.

Pour chaque équipement présent, il est nécessaire d’avoir un programme qui planifie, de manière claire et simple, les opérations de maintenance requises, les modalités et les délais pour les réaliser.

Parmi les avantages de la réalisation d’un plan de maintenance préventive, nous avons :

  • réduction des temps de maintenance non planifiée ;
  • programmation et organisation complète des activités de FM sur le calendrier ;
  • réduction des coûts de maintenance imprévus ;
  • vérifier les ICP et les métriques de maintenance.

6. Investissement dans les nouvelles technologies

Tous les Facility Manager devraient rester en phase avec les technologies. Aujourd’hui, il est possible d’optimiser la gestion de la maintenance des installations grâce aux logiciels de facility management basés sur le cloud qui permettent d’améliorer la communication et de centraliser toutes les informations et de les rendre facilement accessibles de n’importe où via une application.

L’utilisation de ces logiciels permet de : 

  • automatiser le flux de travail ;
  • gérer rapidement les équipements ;
  • optimiser la gestion du temps ;
  • réduire les coûts de maintenance ;
  • favoriser une communication ouverte.

Afin de mettre en œuvre ces bonnes pratiques, nous vous suggérons d’essayer ce logiciel de facility management basé sur le cloud qui peut être configuré en fonction des besoins spécifiques de votre secteur. Découvrez dès maintenant tous les avantages que cet outil peut vous offrir !

 

usbim-maint
usbim-maint