Home » BIM et Facility Management » Maintenance et fiabilité : différences et objectifs

Maintenance et fiabilité : différences et objectifs

Maintenance et fiabilité : différences et objectifs

Maintenance et fiabilité indiquent des aspects différents mais partagent un seul but : garantir le fonctionnement du bien. Découvrez leurs 5 points clés


Si vous êtes un professionnel du secteur AECO, vous aurez certainement géré des actifs et des activités de maintenance grâce à un logiciel de GMAO et vous aurez également rencontré le concept de fiabilité d’un actif.

Maintenance et fiabilité, bien que des indicateurs de choses différentes, sont étroitement liés. Mais pourquoi ce « couple » est-il si important pour nos actifs ? Quels objectifs partagent-ils ? Faisons ensemble le point sur la situation dans cet article !

Qu’entend-on par maintenance et fiabilité ?

Les deux termes sont étroitement liés et c’est précisément pour cette raison qu’ils sont utilisés l’un en remplacement de l’autre. La réalité, cependant, est la suivante « maintenance » et « fiabilité » se réfèrent à des concepts différents les uns des autres. Pour comprendre la différence entre ces deux termes, commençons par leur définition :

  • par maintenance, on entend la combinaison de toutes les actions, tant de gestion que techniques, visant à rétablir ou à maintenir un bien dans les conditions lui permettant d’exercer sa fonction. Il va de soi que la maintenance protège en quelque sorte la fiabilité du bien ;
  • par fiabilité, on entend la probabilité qu’un bien remplisse sa fonction pendant une période donnée sans avoir à intervenir en raison de pannes imprévues.

Bien que ces deux termes désignent des choses distinctes, en relisant les définitions, nous pouvons constater qu’ils ont un point commun : ils agissent tous deux pour que le bien puisse remplir la fonction pour laquelle il a été produit/conçu. D’où le lien étroit entre ces deux concepts.

En repensant un peu aux différents types de maintenance, nous pouvons identifier une relation entre le type d’approche de maintenance et la fiabilité du bien :

  • avec la maintenance préventive, nous évitons l’apparition de pannes et maintenons l’actif dans l’état de fiabilité avec lequel il a été conçu ;
  • avec la maintenance corrective, nous agissons en cas de panne déjà survenue et permettons à l’actif de « regagner » la fiabilité perdue à cause des pannes, en rétablissant les conditions de fiabilité conformément au projet.
Maintenance et fiabilité

Maintenance et fiabilité

Quels sont les objectifs communs ?

Nous avons dit que les deux termes indiquent des approches différentes du bien mais partagent le but final. Plus en détail, ils ont les objectifs communs suivants :

  • maintenir l’actif à jour : l’objectif de la maintenance et de la fiabilité est de maintenir les biens à jour et en bon état, en veillant à ce qu’aucun problème ne survienne pendant la production et à ce que la qualité du produit final ne soit pas affectée ;
  • minimiser les coûts de production : en garantissant la fiabilité et la maintenance du bien, on parvient à augmenter l’efficacité et à exploiter au mieux les ressources, ce qui contribue à son tour à réduire les coûts de production ;
  • améliorer la sécurité au travail : un moyen d’accroître la sécurité au travail et de réduire le nombre d’accidents consiste précisément à assurer la sécurité et la fiabilité de tous les moyens et équipements ainsi que du bien en général ;
  • exploiter les biens tout au long de la vie utile : effectuer des inspections régulières et des interventions de maintenance proactive, aident à identifier et à remédier aux dysfonctionnements possibles en prolongeant la durée de vie utile du bien.

Il est clair que, bien que les deux termes indiquent des choses différentes, ils partagent des objectifs communs liés à la fonctionnalité, aux coûts mais surtout à la sécurité.

Quels sont les cinq piliers de la maintenance et de la fiabilité ?

Il est facile d’imaginer que le rôle de facility manager est délicat et complexe, et qu’il nécessite une planification minutieuse et préalable. Ci-dessous, nous analysons les cinq points clés des deux concepts qui peuvent aider le responsable de la maintenance dans l’organisation du processus de maintenance :

  1. business and management : ce premier pilier se concentre sur la création d’objectifs de maintenance et de fiabilité qui soutiennent les objectifs généraux de l’entreprise ;
  2. fiabilité du processus de production : ce deuxième « pilier » relie les activités de maintenance et de fiabilité à l’amélioration du processus de production d’une installation. Si, par exemple, une installation produit des pièces d’équipement complexes, les paramètres de référence, les activités et les objectifs de maintenance et de fiabilité doivent garantir que ces pièces restent en bon état de fonctionnement ;
  3. fiabilité des équipements : les activités liées à ce troisième pilier concernent à la fois les responsables des installations qui doivent évaluer les capacités des équipements et des processus de production, et le facility manager qui doit donner la priorité aux activités qui génèrent un rendement maximal tout en maintenant l’actif sûr et opérationnel ;
  4. organisation et leadership : ce pilier s’articule autour de la gestion de l’équipe de maintenance, de ses capacités et de sa formation afin de pouvoir atteindre les objectifs de maintenance et de fiabilité ;
  5. gestion des travaux : le pilier final implique toutes les compétences et activités qui déterminent la gestion du processus de maintenance, telles que la planification, les contrôles de qualité et la gestion des entrepôts, nécessaires pour atteindre les objectifs de maintenance et de fiabilité. Les facility manager peuvent utiliser des logiciels de GMAO dédié pour gérer les données, faciliter l’analyse et planifier les ordres de travail pour atteindre les objectifs de maintenance et de fiabilité.
Les 5 piliers de maintenance et de fiabilité

Les 5 piliers de maintenance et de fiabilité

Pourquoi la maintenance et la fiabilité sont-elles importantes ?

L’importance de la maintenance et de la fiabilité est assez évidente, mais voyons ensemble pourquoi vous ne pouvez pas vous passer de l’une ou l’autre et comment leur interaction représente le binôme parfait pour notre actif.

La maintenance implique la résolution des pannes et des dysfonctionnements avant et après leur apparition. Les biens et toutes les pièces qui les composent sont maintenus dans des conditions optimales de fonctionnement et de sécurité, grâce précisément à la maintenance.

La fiabilité quant à elle vise à établir une stratégie plus complète qui s’attaque aux causes sous-jacentes de la panne.

Ainsi, alors que la fiabilité caractérise la durée pendant laquelle un bien peut fonctionner sans problème, la maintenance décrit la probabilité que le même bien puisse être restauré une fois que la panne s’est produite.

En général, vous devriez viser à avoir un actif fiable à 100 % et à voir la maintenance comme l’un des outils pour atteindre cet objectif. Le but de la maintenance est précisément dans un certain sens de préserver la fiabilité du bien.

Il est certain que pour pouvoir gérer et entretenir un bien de manière à garantir sa pleine fiabilité, il est indispensable de procéder à une planification minutieuse et à une gestion ultérieure des travaux de maintenance. Pour cette raison, nous vous recommandons d’essayer le logiciel de GMAO qui vous permet d’optimiser la planification des activités de maintenance en réduisant les temps et les coûts de maintenance.

usbim-maint
usbim-maint