Home » BIM et Facility Management » Gestion maintenance, abrégée en GM: la définition, les types et les objectifs

Gestion maintenance (GM): la définition, les types et les objectifs

Gestion maintenance, abrégée en GM: la définition, les types et les objectifs

La gestion maintenance est un processus structuré mis en place pour s’assurer que les actifs d’une entreprise fonctionnent efficacement. Découvrez les détails !

La gestion maintenance,  en anglais (maintenance management) est l’un des aspects de la gestion d’une entreprise qui sont généralement négligés. En réalité, ils sont d’une importance fondamentale pour assurer une efficacité opérationnelle maximale des équipements et garantir une efficacité maximale dans le processus de production.

Dans cet article, nous analysons en profondeur la signification de la « maintenance management » en découvrant ensemble quels sont les types, les objectifs et le potentiel de ce processus important.

Avant de commencer, il est utile de souligner que la gestion de la maintenance a considérablement évolué ces dernières années. Elle s’est transformée en une procédure entièrement automatisée, grâce à l’utilisation de systèmes de GMAO Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur en englais (CMMS Computerized Maintenance Management System). Ces systèmes ont la capacité de simplifier et d’optimiser toutes les opérations liées à la maintenance management.

Faites confiance à un logiciel de GMAO professionnel et intuitif pour commencer à expérimenter immédiatement le potentiel de ces systèmes. Transformez les programmes de maintenance les plus complexes en tâches beaucoup plus simples, agréables, efficaces et productives.

Qu’est-ce que la gestion maintenance ?

L’expression « maintenance management » désigne le processus qui vise à planifier et gérer les activités de maintenance. Il est relatif aux biens d’équipement et aux actifs d’une entreprise, en contrôlant les temps et les coûts d’intervention et en garantissant une efficacité maximale en termes d’ exploitation et de productivité.

Une bonne gestion de la maintenance implique la combinaison de plusieurs facteurs (y compris les systèmes logiciels avancés, les meilleures pratiques et le personnel qualifié). Cela garantit que tout dans le système de production fonctionne comme prévu, en évitant le gaspillage de temps et de ressources en raison de pannes soudaines ou de périodes d’inactivité imprévues.

Les programmes de maintenance management sont hautement personnalisables et il n’existe pas de solution valable pour toutes les organisations. En effet, chaque entreprise possédant des actifs corporels dispose d’un plan de gestion de maintenance spécifique, conçu pour répondre à ses besoins et visant à atteindre certains objectifs essentiels, que nous illustrerons plus loin dans l’article.

Pourquoi la gestion de maintenance est-elle importante ?

La maintenance a un impact direct sur le succès à long terme d’une organisation. Les actifs et les installations mal entretenus connaissent des pannes fréquentes qui peuvent entraîner des pannes inattendues et de graves pertes de productivité et d’efficacité.

Si elle est effectuée correctement, la gestion de la maintenance permet de maintenir les ressources dans des conditions de fonctionnement optimales. Il réduit également les effets de réaction en chaîne causés par les dysfonctionnements continus et les temps d’arrêt imprévus. Un programme de maintenance management vraiment efficace contribue non seulement à améliorer la fiabilité et la disponibilité des équipements. En effet, il permet également de stabiliser la production, ce qui entraîne une réduction des coûts et une augmentation généralisée de la rentabilité, de la qualité et de la sécurité.

Gestion de maintenance des installations usine

Gestion de maintenance des installations usine

Quels sont les différents types de gestion de maintenance ?

L’approche de la gestion de la maintenance peut être de type réactive, si les interventions sont effectuées pour corriger une défaillance après qu’elle s’est produite, ou peut être de type proactive, si une série de stratégies visant à prévenir les erreurs et les dysfonctionnements sont mises en œuvre avant qu’ils ne se transforment en problèmes plus graves à résoudre ultérieurement.

Les approches proposées sont à la fois valables et sont souvent utilisées en combinaison les unes avec les autres. Bien entendu, chacune d’entre elles implique un investissement différent en termes de temps et de coût de mise en œuvre. Il appartient, donc, à l’organisation de choisir la méthode à utiliser en fonction de ses besoins.

Avec la maintenance réactive, aucune intervention n’est nécessaire jusqu’à ce qu’une panne se produise et que les techniciens soient appelés à agir pour rétablir les conditions normales de fonctionnement dans les plus brefs délais. Ce type de maintenance peut être utilisée pour les actifs qui jouent un rôle secondaire, c’est-à-dire pour tous les équipements qui, en cas de panne, n’entraînent pas une interruption complète du cycle de production.

Contrairement à la maintenance corrective, l’approche proactive tente de prévenir les erreurs et les pannes en identifiant les signes d’usure de l’équipement et en intervenant à l’avance avec de petites réparations. Les types de maintenance généralement associés à la méthode proactive sont les suivants :

  • maintenance préventive : vise à résoudre les petits problèmes avant qu’ils ne se transforment en pannes, avec des opérations régulières et programmées de nettoyage, de lubrification, d’étalonnage, de remplacement, etc. ;
  • maintenance conditionnelle : implique l’utilisation de capteurs et de technologies intelligentes pour surveiller les conditions de fonctionnement réelles des actifs et permettre à l’équipe de maintenance d’adopter les solutions les plus appropriées ;
  • maintenance prédictive : combine la maintenance basée sur les conditions avec des systèmes d’apprentissage automatique et d’autres technologies informatisées pour surveiller les taux de défaillance des équipements (MTBF, MTTF, MTTR) et prévoir quand les erreurs futures se produiront ;
  • maintenance prescriptive : elle fait passer la maintenance prédictive à un niveau supérieur car, en plus de prévoir les pannes, elle permet également l’auto diagnostic et propose aux techniciens la meilleure marche à suivre.
Types de gestion de maintenance

Types de gestion de maintenance

Quels sont les objectifs de la maintenance management ?

Indépendamment du domaine d’application, de l’installation à gérer ou des services offerts, les différentes formes de gestion de la maintenance partagent des objectifs similaires qui peuvent être résumés comme suit :

  • minimiser les pannes et les temps d’arrêt imprévus ;
  • extension de la durée de vie utile des actifs ;
  • allocation efficace des ressources ;
  • planification précise des interventions de maintenance ;
  • contrôle des coûts et budgétisation ;
  • élaboration de standards et de procédures automatisées ;
  • conformité avec les réglementations et les normes du secteur ;
  • augmentation de la sécurité des travailleurs ;
  • amélioration de la qualité du produit final.

Les outils essentiels pour garder sous contrôle tous les aspects de la gestion de la maintenance

Les processus de gestion de la maintenance peuvent être extrêmement complexes : c’est pourquoi il devient important de s’aider de systèmes logiciels avancés, spécialement conçus pour simplifier les différentes tâches.

Les systèmes GMAO vous permettent de collecter, stocker et organiser toutes les informations liées à la maintenance d’une entreprise dans une base de données centralisée. Ils sont en mesure de produire des rapports détaillés qui aident à contrôler tous les aspects de la maintenance management.

Un système GMAO robuste offre la possibilité de :

  • supprimer le suivi manuel des données ;
  • surveiller la performance des ressources ;
  • planifier la maintenance préventive et prédictive ;
  • prendre des décisions plus éclairées ;
  • mettre à jour automatiquement les ordres de travail ;
  • améliorer la communication entre les parties prenantes ;
  • suivre les activités de maintenance ;
  • améliorer la gestion des inventaires.

Découvrez tout le potentiel qu’un logiciel de gestion d’actifs municipaux peut vous offrir et commencez à mettre en œuvre votre programme de maintenance management personnel dans un système efficace, professionnel et intuitif qui vous aide à améliorer et à simplifier la gestion des différentes activités.

usbim-maint
usbim-maint