Home » BIM et Facility Management » Maintenance des installations : de quoi s’agit-il et comment la planifier

Maintenance des installations : de quoi s’agit-il et comment la planifier

La maintenance des installations se réfère à l’ensemble des activités qui aident à gérer et à maintenir les systèmes et les installation dans des conditions optimales. Découvrez tous les avantages


Prendre soin jour après jour des installations d’un actif est le seul moyen d’avoir à disposition des systèmes qui soient à tout moment performants et productifs.

Afin de simplifier la gestion des différentes activités et de planifier les actions à entreprendre pour optimiser les performances des actifs, les professionnels de la gestion des installations utilisent des logiciels de maintenance industrielle. Essayez vous-même cette solution et commencez dès maintenant à améliorer vos pratiques de maintenance habituelles.

Découvrez également dans cet article tous les avantages d’une maintenance correcte des installations et apprenez à choisir et à planifier la stratégie qui convient le mieux à vos besoins.

Qu’est-ce que la maintenance des installations

La maintenance des installations est le processus qui permet de maintenir les systèmes d’une installation en parfait état de fonctionnement, en améliorant son efficacité, sa productivité et sa durabilité.

Ce processus comprend les actions nécessaires pour prévenir les problèmes et éviter qu’ils ne se transforment en pannes, pour réparer ou remplacer des machines endommagées ou pour intervenir sur des composants individuels et des pièces de rechange.

Étant donné qu’il existe de nombreux types d’installations et de systèmes de production, les méthodes de gestion et de maintenance de ces installations peuvent varier d’un cas à l’autre. Une usine de production automobile aura certainement des machines différentes de celles d’une industrie textile ou d’une usine de transformation alimentaire.

Cela signifie que chaque entreprise de production devrait avoir un plan de maintenance personnalisé, adapté à ses besoins et particularités. Ce plan devrait définir les modalités et les délais de programmation pour les contrôles des équipements, la résolution des problèmes, le nettoyage général et toutes les opérations nécessaires pour maintenir efficacement les types spécifiques d’équipements.

L’objectif commun à tous les processus de maintenance des installations reste cependant de maximiser les performances des ressources productives de l’organisation et de créer un environnement de travail qui soit également sûr pour tous les opérateurs.

Entretien des installations

Entretien des installations

Quels sont les 6 types de maintenance des installations

En fonction du type et de l’âge des équipements, de leur utilisation et des ressources disponibles, il est possible de choisir parmi les 6 types de maintenance des installations suivants :

  • maintenance corrective : il s’agit d’une maintenance « réactive » qui est effectuée pour identifier, isoler et corriger une défaillance après qu’elle s’est produite, afin que l’équipement puisse être rétabli dans les conditions normales de fonctionnement dans les tolérances ou les limites établies pour les opérations de service. Étant donné que la maintenance corrective ne peut être mise en œuvre que lorsqu’une installation (ou l’un de ses composants) cesse de fonctionner, il convient de la réserver aux actifs moins « critiques », c’est-à-dire à tous les équipements qui ne bloquent pas la ligne de production en cas de panne ou de dysfonctionnement imprévu ;
  • maintenance préventive : se réfère aux interventions de maintenance de type « proactif », c’est-à-dire aux actions qui sont effectuées régulièrement sur les équipements pour prévenir les pannes potentielles. Ces interventions aident à résoudre les problèmes qui affectent la production avant même qu’ils ne surviennent. Contrairement à la maintenance corrective, la maintenance préventive est effectuée pendant que l’installation est encore en fonctionnement pour éviter qu’elle ne se casse de manière inattendue. La capacité de minimiser ou même d’éliminer les arrêts de la machine rend ce type de maintenance particulièrement adapté aux actifs les plus critiques d’une organisation ;
  • maintenance prédictive : elle est très similaire à la maintenance préventive car son objectif est d’anticiper les pannes, mais elle diffère de celle-ci car elle ne se limite pas à la prévention mais vise à prédire les probabilités de pannes futures grâce à l’utilisation de technologies intelligentes. Les performances de l’équipement sont relevées et analysées régulièrement afin d’effectuer les prévisions appropriées. Cela permet aux techniciens d’identifier les problèmes potentiels longtemps à l’avance et de planifier les interventions de maintenance prédictive nécessaires avec une efficacité maximale ;
  • maintenance prescriptive : elle peut être considérée comme une évolution supplémentaire par rapport à la maintenance préventive et prédictive car, en plus d’anticiper les problèmes et de prévoir les défaillances futures, elle utilise l’intelligence artificielle pour identifier les solutions possibles et fournir des recommandations détaillées sur la meilleure action de maintenance prescriptive à entreprendre ;
  • maintenance conditionnelle : il s’agit d’une stratégie de maintenance très efficace car elle repose sur le suivi de l’état de santé réel d’un actif. Les interventions ne sont pas effectuées régulièrement, comme c’est le cas pour la maintenance préventive, mais sont subordonnées à la réalisation d’une condition déterminée, qui est établie à l’aide de mesures appropriées. Cela permet d’exploiter au maximum les capacités d’une installation et d’économiser sur les coûts de maintenance. La maintenance conditionnelle réduit, en effet, les interventions superflues et élimine la possibilité de procéder au remplacement de composants qui ne sont pas encore arrivés en fin de vie ;
  • maintenance d’urgence: c’est la maintenance qui est effectuée lorsqu’une installation subit un dysfonctionnement ou une défaillance inattendue, qui pourrait représenter un grave danger pour la santé et la sécurité des utilisateurs. La maintenance d’urgence est nécessaire lorsqu’il faut intervenir le plus rapidement possible pour rétablir les conditions normales de fonctionnement de la structure et éviter que des dommages ne soient causés aux biens et aux personnes.
Types de maintenance des installations

Types de maintenance des installations

Quels sont les avantages de la maintenance des installations

Quelle que soit la stratégie choisie, une maintenance des installations effectuée correctement et avec précision vous aidera à :

  • prévenir les temps d’arrêt imprévus ;
  • augmenter l’efficacité opérationnelle et la productivité des machines ;
  • réduire au minimum les pertes qui peuvent survenir du fait d’interruptions de production ;
  • ralentir le processus d’usure et prolonger la durée de vie de l’équipement ;
  • maximiser les performances, la fiabilité et la disponibilité des actifs ;
  • réduire le gaspillage et garantir une utilisation optimale des ressources ;
  • améliorer la qualité de la production ;
  • réduire le risque d’accidents du travail et améliorer la santé et la sécurité des employés ;
  • effectuer des commandes et tenir des inventaires plus efficacement ;
  • réduire au minimum les dépenses et les coûts totaux requis pour la maintenance.

Comment planifier la maintenance des installations

Un bon entretien est essentiel pour maintenir les machines de production toujours opérationnelles et fonctionnelles. Maintenant que vous avez compris l’importance de ce processus, découvrez comment planifier une stratégie de maintenance efficace en suivant les conseils ci-dessous :

  • dresser une liste des priorités : la première étape importante pour planifier correctement la maintenance des installations consiste à identifier tous les équipements impliqués dans le processus de production et à attribuer à chacun d’eux un niveau de priorité approprié. Les machines qui sont indispensables dans la ligne de production doivent avoir un degré d’importance plus élevé et être soumises en premier aux interventions de maintenance. Pour classer correctement les ressources en fonction des risques potentiels, il convient de mettre en œuvre une analyse de la criticité ;
  • développer un flux de travail : une fois que vous avez identifié les actifs les plus critiques, vous devez spécifier les actions à effectuer sur chacun d’eux. Afin d’assurer une bonne affectation des ressources, il est conseillé d’établir à l’avance les modalités d’utilisation de chaque équipement. La création d’un flux de travail de maintenance vous aidera à organiser l’ensemble du travail et à faire correspondre les actifs à gérer aux tâches correspondantes ;
  • clarifier les rôles et les responsabilités : pour chaque étape du flux de travail, déterminez avec précision « qui doit faire quoi ». Le moyen le plus efficace de clarifier les rôles et les responsabilités est de créer une matrice RACI, qui vise à relier chaque sujet aux activités dont il est responsable. Une affectation correcte des tâches est essentielle pour éviter la confusion et augmenter l’efficacité de l’ensemble du processus ;
  • surveiller l’évolution du processus: pour savoir si tout se passe comme prévu, il est essentiel de suivre les métriques et les ICP de maintenance qui aident à mesurer l’efficacité des différents processus et à évaluer les performances de l’équipe de maintenance. Grâce à ces paramètres, vous pouvez déterminer ce qui a fonctionné et ce qui pourrait être amélioré. Cela permet d’éviter des erreurs similaires à l’avenir et d’améliorer de temps à autre la planification des interventions ;
  • utiliser un système de gestion de la maintenance : l’étape la plus critique pour assurer le succès de vos plans de maintenance consiste à adopter un logiciel GMAO (Gestion Maintenance Assistée par Ordinateur) approprié, qui vise à soutenir les activités décrites jusqu’à présent. Ce système permet en effet de gérer la planification des interventions, de suivre les performances des équipements, de maintenir une communication ouverte avec les parties prenantes et d’améliorer l’efficacité et la fiabilité de chaque processus de maintenance.

Mettre en œuvre un plan de maintenance peut être un processus extrêmement complexe et difficile. Mais avec l’aide d’un logiciel pour la gestion et la maintenance industrielle, vous pouvez gérer les activités de maintenance de manière simple et intuitive. Essayez cet outil dès maintenant et découvrez toutes les fonctionnalités de planification, de gestion, de surveillance et de reporting qui vous aideront à transformer la maintenance de vos installations en un processus de plus en plus fiable, ciblé, efficace et productif.

 

usbim-maint
usbim-maint